Magazine Conso

Bien choisir son miel

Par Eclectikgirl

Que ce soit pour le manger sur des tartines,
pour sucrer vos infusions,
ou pour vos soins beauté / santé, mieux vaut choisir un miel sur lequel il est indiqué :

choisir-son-miel

* fabriqué (et non « mis en pot ») en France. (ou un autre pays, mais le but est d’éviter la mention «  mélange de miel d’origine CE et non CE. En effet, cela augmente le risque de miel coupé au glucose ou à l’amidon de maïs)
Cherchez également le nom de l’apiculteur récoltant, qui doit figurer sur l’emballage.

Si vous avez cinq minutes, vous pouvez visionnez ce reportage, qui montre que dans ces miels, et bien … il n’y a pas que du miel. Et les effets positifs (cicatrisant, purifiant, antiseptique ect) sont forcément amoindrit.

Du coup, voici celui que j’avais choisi :

miel apiculteur

Trouvé au Leclerc.
A noter que ce producteur (Famille Michaud) fait aussi du miel CE / non CE (notamment leur gamme « Lune de Miel » qu’on trouve sur tous les étals), donc il faut bien décortiquer l’étiquette.

Good : http://www.mieuxsucrer.com/…/miel-de-france-cremeux…

Not good : http://www.mieuxsucrer.com/…/miels…/tartimielr.html

Comment bien choisir son miel

* Extrait à froid.
Sans cette mention, c’est que le miel à été chauffé, et qu’il a donc perdu une grande partie de ses propriétés.
Mais là, franchement, bon courage.
Car après avoir épluché toutes les étiquettes des miels de mon supermarché, je n’en ai trouvé aucun avec la mention « extrait à froid ».
Même l’apiculteur chez qui je commande désormais mon miel, ne précise pas s’il est ou non pasteurisé.

* Le top du top du miel, mais à un prix exorbitant (ou du moins, hors de mon budget), c’est le miel de Manuka.
Je vous met un lien si toutefois ça vous intéresse : Miel de Manuka

Comment bien choisir son miel

Entre 20 et 50€ le pot de 250gr.
Le prix varie selon l’indice ( 10+ … 20+  UMF et IAA, qui mesure l’activité non peroxydique de ce miel. En gros, son taux d’efficacité. ( très cicatrisant, et anti-bactérien. Donc parfait en application externe, pour les problèmes de peaux).

Enfin, voici un site pratique et instructif, pour choisir son miel selon ce qu’on veut qu’il « soigne ».
http://www.guide-du-miel.com/lesmiels.html

On y apprend notamment que le miel de lavande est un « Antiseptique général, antirhumatismal, antispasmodique, en applications externes sur les brûlures, les piqûres d’insectes ou les petites plaies infectées. Bénéfique en cas de bronchite, angine, grippe, mais aussi hypertension et insomnie ».

Que le miel de tilleul « est conseillé aux personnes nerveuses et insomniaques.
Sédatif et calmant, idéal pour sucrer la tisane du soir, il combattrait aussi les migraines et les douleurs gastriques. »

Le miel d’eucalyptus quant à lui, « est recommandé en cas de rhume, dans les infusions ou les jus de citron. Antiseptique des bronches et des voies respiratoires, il calme la toux et soigne les rhumes. »

Ou que le miel de châtaignier est « recommandé pour les personnes fatiguées ou anémiées ; on lui reconnaît aussi des propriétés cicatrisantes. »

Ce site m’a également fait découvrir des variétés insoupçonnée.
Genre, le miel de carotte.
Ou, le miel de datte !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eclectikgirl 1270 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines