Magazine Info Locale

L’incinérateur d’Echillais fait débat

Publié le 25 février 2015 par Blanchemanche
#ZAD #Hyperincinérateur
L’incinérateur d’Echillais fait débat
La réunion d’information a permis à chacun d’exposer son point de vue sur ce projet contesté.
© PHOTO PHOTO A. T.
Jeudi 19 février, Virginie Moulia et Benoît Trouvé organisaient une réunion d'information sur le projet de construction de du futur incinérateur d'Echillais.Les opposants au projet - Xavier Dell'Ova et Laurent Bouet de l'association Pays Rochefortais Alert'; Tom, représentant de la ZAD (Zone à défendre ; Paul Delègue, du collectif de médecins de Rochefort, Jérôme Blauth et Jacques Barron de la Confédération paysanne et Roland Lopez élu du Syndicat intercommunautaire du littoral (SIL) - ont confronté leur point de vue, en présence du porteur du projet, Vincent Barraud, maire d'Etaules et président du SIL.Chercher des alternativesXavier Dell'Ova et Laurent Bouet de l'association Pays Rochefortais Alert'ont dénoncé un manque de concertation et d'information auprès de la population : « Les enquêtes publiques arrivent quand les projets sont déjà ficelés. Malgré un rejet massif de la population, il y a eu un avis favorable du commissaire enquêteur. Nous sommes pour le recyclage et le développement des plates-formes de compostages »Roland Lopez du SIL a de son côté souligné qu'il « serait plus judicieux de garder l'incinérateur existant et de se pencher sur des solutions alternatives ».Paul Delègue, du collectif de médecins de Rochefort a, quant à lui, exprimé ses inquiétudes quant aux conséquences sanitaires du projet : « Informés de la construction d'un hyperincinérateur, nous avons écouté les discours du SIL et de Vinci qui prétendent que ce projet n'aurait aucun impact, ni conséquence sur la santé. Mais ce n'est pas du tout ce que disent des études médicales plus approfondies et objectives. En effet, dans ces études, il a été relevé une augmentation de 6 % des cancers autour de ce genre de site. » Et Jérôme Blauth et Jacques Barron, de la Confédération paysanne, d'évoquer les conséquences d'un tel projet sur l'environnement. Tout en dévoilant la construction d'une immense usine à tomates, proche du site, très contestable au niveau écologique et éthique, selon eux.Face à ces attaques, Vincent Barraud, président du SIL a défendu devant l'assistance, la nécessité de réaliser cet incinérateur en remplacement des usines d'incinération vieillissantes d'Echillais et de Saint-Pierre-d'Oléron, afin de pouvoir faire face aux problèmes à venir de la gestion des déchets en Charente-Maritime.Alain TontalePublié le 25/02/2015 à par  http://www.sudouest.fr/2015/02/25/l-incinerateur-d-echillais-fait-debat-1840487-1233.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte