Magazine Côté Femmes

( So’Bio Etic ) J’ai ENFIN trouvé le biphasé parfait !

Publié le 26 février 2015 par Lalutotale @lalutotale

sobiobiphasé - 5Depuis des années, j’utilise mon saint-Graal en matière de démaquillage : les huiles. Economiques, super faciles et rapides d’utilisation et absolument intraitables avec tout type de make-up même waterproof, je ne jure que par elles !

Mais allez savoir pourquoi, je suis incapable de résister à un démaquillant biphasé. Je suis au bord de la crise d’apoplexie quand je n’en ai presque plus dans ma salle de bains. Je crois qu’en vrai, les soirs où j’ai la flemme et quand je n’ai pas surchargé mon teint, je préfère largement utiliser une eau démaquillante pour mon museau accompagné d’un biphasé pour les yeux.

Dans le domaine, j’en ai déjà testé quelques-uns et voici le résumé de mes expériences que je pense compiler dans
un futur billet comparatif ( vous pouvez cliquer sur le nom de la marque pour atterrir sur l’article complet que je lui ai déjà consacré sur le blog )  :

  • Mon dépucelage s’est fait grâce à Lancôme . Problèmes : il est foutrement cher, l’éthique de L’Oréal on la connaît toutes et il n’était pas ultraméga-efficace ( mais efficace quand même, ne vous y trompez pas ) ;
  • J’ai ensuite testé celui de Séphora  au prix beaucoup plus raisonnable. Malheureusement il me piquait grave les yeux, il laissait un effet gras très désagréable et il était encore moins efficace.
  • Vint ensuite le tour de Kiko qui fut le meilleur de tous ceux que j’ai testés ! Plusieurs fois rachetés et toujours aussi apprécié.
  • Comme je suis très infidèle, j’ai voulu tester celui de Revlon très efficace lui aussi mais l’ergonomie du flacon était nulle. Sans compter que pour le dénicher, c’est juste la misère.

Retour à la case départ donc. Car même si le Kiko était mon préféré, j’ai cultivé ces derniers mois une flemme intersidérale de me rendre à l’immense centre commercial du coin pour aller le racheter. Par contre, je lorgnais sérieusement sur le démaquillant biphasé ultra-doux de SO’BIO ETIC à chaque fois que je me rendais dans mon hypermarché pour les courses hebdomadaires. Seulement son prix de presque 8 € me freinait un peu…

sobiobiphasé - 1

Le truc que j’avais oublié, c’est que SO’BIO ETIC étant partenaire du blog j’avais droit à un avantage de taille avec la marque : celui de choisir 3 produits par an pour les tester ! Comme je n’en avais pas profité en 2014, j’ai demandé à Marie s’il était possible de me faire parvenir ce fameux démaquillant qui me faisait de l’oeil et elle a accepté ( venant de la gentille Marie, ce n’est guère étonnant ^^ )..

Après deux mois d’utilisation quotidienne, je peux venir vous raconter ce que j’en ai pensé.

Tout d’abord, j’aime ce flacon classique de 150mL complètement transparent ce qui permet de voir la quantité de produit restant à l’intérieur. Le bouchon se clipse et se déclipse très facilement sans bousiller sa manucure mais sans s’ouvrir de manière impromptue dans mon vanity. Le trou présente une taille parfaite ( c’est important la taille d’un trou ) pour doser correctement le produit, sans gaspiller ni passer trois plombes à secouer le flacon pour faire tomber une microgoutte. Même si ça reste assez classique donc, le packaging a tout bon !

Comme pour tout biphasé, il suffit  de secouer énergiquement le flacon pour que les phases aqueuse et huileuse se mélangent ( je suis ensuite capable de rester de longues minutes à scruter la séparation des deux phases #ohcestbeau ). Le truc avec ce produit, c’est que la phase huileuse ( supérieure ) n’est pas du tout en même proportion que la phase aqueuse ( inférieure ) : j’avais donc peur qu’il soit beaucoup moins efficace sur les maquillages waterproof….

( Petite parenthèse de la chimiste : on parle de cosmétiques et particules hydrophiles quand le retrait peut s’effectuer à l’eau. Au contraire on parle de produits hydrophobes quand l’eau ne les attire pas :-/ S’ils sont lipophiles par contre, ils sont attirés par le gras, donc l’huile ! )

C'est mélangé !

C’est mélangé !

J’ai pu tester l’efficacité de ce biphasé sur plusieurs types de maquillages oculaires :

  • Le « léger » ( =crayon khôl et mascara classique ) : tout dégage.
  • Le « moyen » ( =crayon khôl, fards clairs et mascara waterproof ) : tout dégage.
  • Le pupute « lourd » ( =crayon khôl, fards foncés, liner et mascara waterproof ) : tout dégage.

Conclusion : quel que soit le degré de putasserie légèreté du maquillage, rien ne lui résiste. Naturellement, pour les maquillages chargés, je prends soin de fermer l’oeil puis de laisser mon morceau de coton quelques secondes supplémentaires sur ma paupière avant de l’enlever.

Mais ce n’est pas le seul point que j’apprécie ! Non seulement il est efficace mais EN PLUS il ne m’a jamais piqué ou piquoté les orbites . Je n’ai pas spécialement les yeux sensibles mais j’ai encore le souvenir amer du biphasé Séphora qui me ravageait les paupières et les yeux.

En plus de ça, il ne me laisse pas de sensation ou d’effet gras sur les paupières ! Ici c’est vraiment agréable et tout doux, c’est presque comme si je ne m’étais pas maquillée du tout. #hourra!

En cours de séparation de phases

En cours de séparation de phases

Comme si ça ne suffisait pas, la composition parfaite de ce démaquillant a fini de me convaincre : il est formulé à base d’ eau florale de bleuet bio et on connaît l’effet bénéfique du bleuet pour décongestionner les poches et les paupières ! Il contient aussi de la glycérine ( au top pour protéger les cils, je n’en perds aucun avec lui ) et de l’ eau florale de camomille réputée pour calmer la peau. Rien d’étonnant finalement à ce que ce démaquillant soit si doux tout en étant redoutablement efficace.

Enfin 98% des ingrédients sont d’origine naturelle et 20% sont issus de l’Agriculture Biologique. Ce biphasé est d’ailleurs labellisé Ecocert et Cosmebio. ( vous pouvez retrouver la composition complète ICI ).

Et là vous vous dîtes que naaan c’est pas possible il est trop parfait…

sobiobiphasé - 4

J’ai cherché, j’ai cherché….Je vous jure que je voulais lui trouver une tare…

Beh non. J’ai fait chou blanc.

Même son prix un poil plus élevé que celui de Kiko ou Séphora me semble totalement justifié : un biphasé économique, redoutablement efficace et carrément doux pour les yeux qui de surcroît présente une si belle composition, c’est juste une énorme satisfaction ! Pourtant un produit exempt de tout défaut, c’est limite énervant pour la nana critique que je suis :)  Là, vous pouvez y aller les yeux fermés les filles !

Satisfaction : 10 / 10

PS : je rêve du jour où So’Bio Etic sortira son huile démaquillante…*soupir rêveur*



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lalutotale 6514 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine