Magazine France

Valls contre le FN ? M’enfin ! On se moque de qui ?

Publié le 26 février 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Valls contre le FN ? M'enfin ! On se moque de qui ?

je suis stupéfait, vraiment. J'apprends en effet à l'instant que Valls a décidé d'arpenter nos routes départementales à la rencontre des français pour les convaincre de ne pas voter pour le FN aux prochaines élections départementales : "Nous menons une campagne nationale très nette, une campagne contre le Front national". Voilà qui ne m'est pas apparu aussi évident, et pourtant chacun sait ici à quel point je suis vigilant sur le sujet... Si j'avais vu quelque chose de tangible en termes d'action gouvernementale, j'aurais été le premier à l'en féliciter, malgré l'aversion que j'éprouve pour le personnage. Mais je n'ai en mémoire venant de ce premier ministre là que de bien mauvaises saillies verbales assez nauséabondes qui ne m'ont pas démontré sa franche humanité ni un quelconque antiracisme patent. Je ne suis donc pas certain que ce soit la personnalité politique la plus appropriée pour cette tâche à laquelle bien d'autres se sont attelés avant lui, avec le succès que l'on sait... En outre, comme le fait remarquer Marc Fauvelle sur France Inter, sur un plan strictement stratégique, on se demande vraiment " ce qu'il va faire dans cette galère " , bien que, je l'avoue spontanément, je sois très peu préoccupé par son avenir politique et personnel ... Mais il se trouve qu'en l'état des choses, celui de notre pays en dépend un peu, hélas :

" C'est à se demander si ce n'est pas à Lourdes qu'il aurait dû se rendre en premier, tant ces élections qui vont remplacer les cantonales, s'annoncent déjà comme une bérézina. Au PS, tous les feux sont au rouge et il n'y a a priori que des coups à prendre, à aller par avance endosser la responsabilité de cette défaite annoncée. " " Sur les 61 départements aujourd'hui détenus par la gauche, seule une trentaine pourrait rester dans son escarcelle, peut-être même moins, en cas de vague bleue ou bleue marine.... Le PS a aussi calculé qu'il pourrait être éliminé dès le 1er tour dans plus de 500 cantons, sur les 2000 où l'on va voter. "

C'est sûrement la faute à pas de chance, et au fait que les gens du peuple, peu instruits et cultivés ne connaissent pas suffisamment sa politique, ça va de soi... N'est-il pourtant pas de notoriété publique qu'elle est particulièrement soucieuse de la préservation des intérêts populaires ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 127381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte