Magazine Science & vie

26/energetique prospective : alleurs l' herbe est plus verte ? VERSION CENSUREE + TRADUCTION ANGLAISE RETIREE=

Publié le 26 février 2015 par 000111aaa

26/02/2015

ENERGETIQUE PROSPECTIVE(19) :AILLEURS L HERBE EST PLUS VERTE????

Je  continue  aujourd’hui l’examen des articles de «  CONTROLE »   puisqu’il est supposé donner la position  de ASN sur la prolongation des tranches ….Je  reprendrai ensuite  mon analyse avec   les autres acteurs du débat sur la transition énergétique et la prospective possible  sur les énergies du futur  qui sont renouvelables ….Capture.PNG controle 198.PNG----------------------------------------------------------------------------------------3A/ALLEN HISER ( NRC/USA ) : Son article est titré  « L  ‘examen du renouvellement de licence d’exploitation  par la  NRC »Sans doute , vous interrogez vous sur l’opportunité  d’avoir dans le même fascicule de CONTROLE et exposée deux fois  la doctrine des  USA  concernant la durée de ses centrales nucléaires . Ce  n’est pas à moi de juger si le rédacteur en chef de Contrôle  estime nécessaire  de présenter  l’article d un agent de  ASN  détachée aux USA  ( mon article d’avant -hier)   avec en plus l’article de A.HISER   , conseiller technique  pour le renouvellement des permis des tranches  ….. Quoiqu’il en soit  , l’auteur m’a appris quelque chose  d’important  POUR TOUTES CELLES QUI ONT DEPASSE 40 ANS  et  que je cite sans en changer un mot : « A ce jour   les inspections relatives au renouvellement des autorisations menées dans les centrales  dont l’autorisation a été renouvelée  n’ont permis de tirer que peu de découvertes notables,  voire aucune .Ce constat s’applique notamment aux équipements internes des cuves des réacteurs à eau sous pression (REP) où peu de problèmes ont été identifiés »---------------------------------------------------------------------------------------MON COMMENTAIRE  SERA PLUS   LARGE …..Mais je suis certain que quelques écologistes antinucléaires  mettront inévitablement la bonne foi des USA /NRC en cause  en arguant qu’un pays capable d’extraire du gaz de schiste  , de faire fonctionner avec des centrales  électrogènes, ou même avec  du charbon et du gaz conventionnel   etc. …….est capable de toutes les entourloupes possibles  même sur le plan sureté …….Que vont-ils alors trouver à redire quand je vais  citer les rapports GALL et SRP-LR   du texte de HISER   qui  se proposent  d’examiner la continuation de production nucléaire  au-delà de 60 ans ! Je suppose qu’ ils parleront de «  folie furieuse » !!!!! Comme personne n’ignore que le premier accident nucléaire  (THREE MILES ISLAND) a eu lieu aux USA  , je suis allé consulter les fiches pour examiner si les AMERICAINS  avaient hésité depuis à arrêter leurs centrales  lorsqu’elles  ne satisfont plus aux exigences de sureté de leur  NRC ….. Ont-ils tiré une vraie leçon de TMI ?Le président Jimmy Carter arrêta le développement de l'énergie nucléaire  aussitôt après 78 ….Et de fait ,  le dernier réacteur à avoir été mis en service est celui de la centrale nucléaire de Watts Bar, en 1996, dans le Tennessee…..Bellefonte,   en Alabama est restée inachevée…. De surcroit , ma petite enquête  m’a montré que  10 réacteurs  ont été arrétés,Fort Saint-Vrain, Colorado ( en 1989),Humboldt Bay, Californie ( en 1976),Rancho Seco, Californie ( en 1989 après un vote public)Vallecitos, Californie ( en 1963)Trojan, Oregon ( en 1993)San Onofre, Californie ( en 2012 ), Shippingport, Pennsylvanie (en 1982), Big Rock Point, Northern Michigan ( à la fin des années 1990),La Crosse, Wisconsin ( en 1983),Kewaunee, Wisconsin (arrêtée  en  2013)……Allons !Il semble par conséquent que la  NRC/USA  sait se faire bien  respecter par les exploitants …… Avez-vous d’ailleurs entendu parler d’un nouvel accident nucléaire aux USA …. ? Moi  pas . En outre  je me suis demandé si après JIMMY CARTER  les choses avaient évolué... Si  le président OBAMA   s’est déclaré contre le nucléaire militaire  , il n’a rien contre le nucléaire civil  . Il y a 4 ans déjà ,il a annoncé que l'Etat américain allouerait "8 milliards de dollars  (5,83 milliards d'euros) en garanties de prêts pour entamer la construction de la première centrale nucléaire depuis trente ans".  Le Département de l’Énergie américain (DOE) prévoit que les besoins en électricité des États-Unis vont augmenter de 25 % d’ici 2030. DOE  a autorisé la construction de deux AP10001 dont la mise en service est prévu pour 2017 et 2018 et    NRC  a donné son accord  pour la construction ode Vogtle Units 3 and 4  et  V.C. Summer Units 2 and 3.. Autrement dit, en référence à cette augmentation des besoins électriques  les USA  nécessiteraient  quelque 35 nouvelles centrales nucléaires afin de maintenir les 20 % de production d’électricité assurés par l’énergie nucléaire…   Mais il y a loin de la coupe aux lèvres   … et les intentions du gouvernement américain ont rencontré depuis   plusieurs  types de difficultés ……Tout d’abord , la catastrophe de FUKUSHIMA   a secoué aussi  certaines couches  de l’opinion   qui a réagi en se plaignant de certains des  aspects sûreté insuffisants de ces nouvelles tranches ….En outre , ces nouvelles tranches sont dites  de 3 éme génération ; ce sont des AP 1000  de Westinghouse Electric Company et elles sont plus chères …..  Par ailleurs  le développement du gaz de schiste  et les  prix bas actuels  du gaz et du charbon aux USA  entraînent ( pour on ne sait trop  combien de temps ) des centrales électrogènes   a combustibles fossiles moins chères à  mettre en œuvre  ….Pour achever de  meurtrir les espérances des constructeurs de nucléaire , une partie  de l’éventail politique américain se déclare   convaincue de la non – responsabilité du  CO2  dans  l’évolution  climatique  ……..Dans ces  conditions ne vous étonnez pas que  AREVA   porte le deuil de ses espoirs sur le redémarrage  du  nucléaire américain …… Que faudra-t-il  pour convaincre les climato-sceptiques  des  USA ? Que leur  faudra- t-il  subir comme modifications climatiques pour   modifier leur attitude ?  Quelles conditions économiques  rendraient  à nouveau bien moins compétitives les énergies solaires , éoliennes et à combustibles  fossiles  pour que  le nucléaire américain  redémarre vigoureusement ? A SUIVRE la traduction anglaise  a été refusée par la modération/ les lecteurs la lironT sur mon autre blog  SCIENCES ENERGIES ?ENVIRONNEMENT BLOGSPOT  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine