Magazine Culture

Darren Hayman - Chants For Socialists

Publié le 27 février 2015 par Lamusiqueapapa @musiqueapapa
Darren Hayman - Chants For Socialists D'abord se souvenir qu'en son temps, j'ai adoré Hefner, plus que tout autre groupe, faisant suite à la défection de Belle and Sebastian, dont les albums après "The Boy with the Arab Strap" n'ont cessé de me désintéresser. La formation emmenée par Darren Hayman les avait remplacé au pied levé : même pop enjouée aux mélodies qui visent immédiatement justes, même apparente naïveté, avec l'humour en plus et un style bien marqué, accentué par l'aspect "cartoon" des pochettes (d'ailleurs, si quelqu'un sait comment se procurer les badges avec lesdites pochettes griffées dessus, merci de partager). Hayman a mis fin à son groupe après seulement 4 albums tous plus que recommandables, ainsi que l'excellente compilation "Boxing Hefner". Il continue depuis à produire disques sur disques, à une vitesse de un par an en moyenne. Darren Hayman est passé il y a quelques semaines chez Vincent Théval et son émission Label Pop, le lundi soir sur France Musique. Théval, c'est un  peu le successeur de Lenoir, mais plus "caresses" que "tatapoum". J'ai été déçu par son intervention. Je n'y ai pas retrouvé la fraîcheur, l'ironie de l'ancien leader de Hefner, celui qui chantait ses hymnes pour la cigarette, la poste, l'alcool, toutes ces choses que n'avons pas faites et j'en passe. Celui qui promettait de danser le jour de la mort de Thatcher en fredonnant "The witch is dead".
Darren Hayman - Chants For Socialists Il reste un homme aux convictions politiques toujours ancrées à gauche. La preuve en est le titre de ce nouveau disque inspiré par les textes de William Morris, un intellectuel anglais du 19ème siècle. Avec "Chants for Socialists" - disponible en téléchargement gratuit ici, normal pour un album de gauche, hein ;-) - , j'ai quand même retrouvé l'incroyable talent mélodique de Hayman, accompagné pour une fois d'arrangements soignés. Nos idoles aussi se rangent des voitures, se posent. C'est humain. Je garde un profond attachement pour le monsieur et sa carrière. Mais s'il fallait me mettre un de ses disques là, tout de suite entre les oreilles, je choisirais plutôt un disque d'Hefner, "The Fidelity Wars" par exemple, au titre finalement révélateur.
Clip de "Mayday" :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamusiqueapapa 3569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines