Magazine Santé

CRISE CARDIAQUE: La colère peut la déclencher! – Acute Cardiovascular Care

Publié le 27 février 2015 par Santelog @santelog

CRISE CARDIAQUE: La colère peut la déclencher! – Acute Cardiovascular CareLa crise cardiaque, certes non mortelle, peut être déclenchée par un accès de colère intense, confirme cette étude australienne. Ses conclusions, présentées dans la revue Acute Cardiovascular Care estiment même que le facteur grosse colère apporte un effet multiplicateur, par 8,5, du risque de crise cardiaque dans les deux heures qui vont suivre.

Un tempérament colérique et les accès de colère augmentent le risque de crise cardiaque ou d’AVC, avait déjà montré cette méta-analyse de la littérature scientifique sur le sujet, publiée dans l’European Heart Journal . L’analyse aboutissait alors à un risque multiplié par 5 d’événement cardiovasculaire grave. Et, en cas de colère, afin de limiter l’augmentation de la fréquence cardiaque, il vaut mieux s’exprimer, avait également précisé cette étude publiée dans la revue PLoS ONE.

Ici, 7 patients sur 313 participants avaient bien ressenti un gros accès de colère dans les 2 heures précédant leur crise cardiaque et leur admission en unité cardiaque.

Les chercheurs de l’hôpital Royal North Shore de Sydney et de l’Université de Sydney ont mené leur étude sur plus de 300 patients victimes de crise cardiaque, âgés en moyenne de 58 ans et à 85% des hommes. Ces participants ont été invités à qualifier, par questionnaire, leur niveau de colère dans les 48 heures précédant leur crise et leur propension, habituelle, à se montrer coléreux dans la vie quotidienne.

La colère a été évaluée sur une échelle de 7 points, et 7 participants ont déclaré être "très en colère « , dans les 2 heures précédant la crise cardiaque.

·   Un tel niveau de colère (le plus élevé) a ensuite été associé à un risque multiplié par 8,5 de crise cardiaque dans les 2 heures.

·   Cependant, il faut noter que 2 participants, ont présenté le niveau de colère, élevé mais juste en dessous du maximum. Cela n’a pas été associé à une augmentation du risque de crise cardiaque dans les 2 heures.

·   Enfin, des niveaux d’anxiété maximum dans les 2 heures précédant la crise cardiaque sont bien associés à des niveaux (75e centile) de risque relatif élevé de crise cardiaque (RR 2,0).

Evidemment, l’étude ne suggère qu’une association, et sur un faible échantillon finalement, cependant ses conclusions rejoignent celles de précédentes études et surtout, méta-analyses. C’est ce que concluent les auteurs : Des accès de colère intense, définis comme une forte colère, accompagnée d’une tension du corps, de poings et dents serrés, sont associés à un risque accru de crise cardiaque dans les deux heures. L’anxiété intense aussi.

Source: Acute Cardiovascular Care February 23 2015 doi: 10.1177/2048872615568969Triggering of acute coronary occlusion by episodes of anger(Visuel © Jürgen Fälchle – Fotolia.com)

CRISE CARDIAQUE: La colère peut la déclencher! – Acute Cardiovascular Care
Lire aussi :CRISE CARDIAQUE et AVC: 5 fois plus fréquents sous le coup de la colère

CARDIO: Crise de colère? Exprimez-vous! -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine