Magazine Autres sports

Reflexions sevillanes....

Publié le 28 février 2015 par Jeanmi64

DSC03326

Voilà ! Les cartels de Séville sont connus, après toutes les supputations, les tragi-comédie,  les intrigues plus ou moins avouables ou les ultimatums. Et finalement, je trouve qu'elle a fort belle allure cette feria. Certains trouvent que c'est une feria trés torerista. Mais alors que dire de ferias telles que Malaga, Nîmes ou Valence, d'où les pauvres Cuadri se sont fait éjecter ? Et même dans les grandes ferias espagnoles, où le toro est roi, par exemple Bilbao l'an dernier à part les Victorinos ou les La Quinta (et encore !) ou Pampelune cette année qui annonce Escolar et Miura, on trouve la cohorte des Garcigrande, Victoriano del Rio, Nuñez del Cuvillo, Jandilla etc..... Oui, Séville n'a pas à rougir avec ses Victorinos ou Miuras qu'affrontent des toreros qui soi t loin d'être des seconds couteaux.

Les toreros justement : d'abord le renouvellement avec les alternatives de, sûrement, les 3 plus prometteurs novilleros, Lama de Gongora, Borja Jimenez et Jose Garrido. Vous voulez des figuras ? Et que sont donc Ponce, Castella, Manzanares, El Cid, et même Fandiño, Ferrera ou Escribano. Curro Diaz y est aussi, la révélation retour de Pepe Moral...... Ce ne sont certainement pas les absences du Juli et ses julipie ou de Morante (voir précédemment ce que j' en pense) qui me chagrinent. Seuls peut-être manquera Perera après son excellente temporada 2014 où Juan del Alamo que je persiste à considérer comme un futur grand.

Voilà pourquoi cette feria me plait. Et s'il y a quand même des trous dans les gradins, on jugera ensuite si les absents ont eu tort.

Et puis Séville pour la feria, ce ne sont pas seulement des corridas dans les plus belles arènes du monde !

Quand on a respiré le parfum des oranges du patio des naranjos, il faut aller  en acheter au marché de Triana chez le petit vieux qui vous en fera goûter plus que vous ne lui achèterez.

Refaire la corrida à sa sortie chez Pepe Hillo

Se promener au petit matin dans Santa Cruz

Se recueillir devant la Macarena

Manger des gambas de Huelva avec du fino dans un bar de Triana

Répondre au sourire de la belle andalouse

Vivre le paseo des équipages et caballos au campo de Feria

Boire un mojito sur les somptueuses terrasses de l EME Cathedral face à la Giralda 

DSC01916

DSC03268

DSC03315

DSC02815

P1030301

DSC00245

DSC03260

Et puis, pour ceux qui ont la chance d' être invité dans les casetas privées, passer la nuit à danser la sévillane et boire des rebujitos.

Un soir à la Feria de Séville

C'est çà Séville et sa feria.....et on est bien loin des bisbilles entres le Juli et Canorea !

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines