Magazine Poésie

Confidences sur une conférence

Par Francis Lo @FrancisLO_ecolo

Décembre 2015 : prochaine conférence sur le réchauffement climatique.

" Une conférence est une réunion au cours de laquelle une quinzaine de personnes parlent, des heures durant, des choses qu'elles devraient être en train de faire. ", observe Jean Delacour.

" Une société écologique, c'est une société qui trouve le point d'équilibre entre la société matérialiste absolue dans laquelle nous sommes et une société qui voudrait tomber dans une spiritualité béate qui ne serait pas plus intéressante. "

Dans la définition de la " société écologique " fournie par Nicolas Hulot qui trône aux côtés de François Hollande en tant que conseiller de campagne pour la lutte contre le réchauffement climatique, le risque d'un échec de la conférence de Paris de décembre 2015, est aussi grand que la fonte des glaces sur les pôles.

Nicolas Hulot n'a pas dérogé au " matérialisme absolu " dans ses émissions télévisées où des moyens colossaux étaient utilisés.

Il parle d'un point d'équilibre, or c'est là la clé de tout.

L'équilibre dans la distribution des ressources alors qu'aujourd'hui la planète est aux mains d'une minorité d'humains qui s'enrichissent de manière outrancière et qui regardent l'écologie comme une contrainte qui ne fait que contrarier leur prospérité.

Marc Guillaume a dit très justement " Tout devient patrimoine : l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique. "

Or le lobby industriel alimentaire met la nature sous scellés, en particulier avec les OGM, les terres arables, riches en ressources aquifères, minérales, minières, sont confisquées aux peuples du monde entier, peuples qui souffrent de la faim, de la soif, des conflits sociaux.

En disant équilibre, l'on introduit une notion d'égalité, or c'est là un problème majeur. Comment voulez-vous débattre sur le Co² avec la Chine accusée d'être le plus grand pollueur de la planète ? Chaque être humain a les mêmes droits, or si l'on observe la réalité des choses, un chinois pollue bien moins qu'un français.

Imaginez un chinois qui regarderait à la télévision une émission Ushuaïa où Nicolas Hulot introduit 4x4, hélicos, engins de toutes sortes ? Comment voulez-vous lui interdire l'accès au monde moderne sous le prétexte d'un réchauffement climatique ?

La problématique est là, et ce n'est pas la " com " qui réglera la question.

Comme sur un tas de compost, la conférence sur le réchauffement climatique fermente : les éminences grises émettent quelques idées, il est question de créer un G20 des pays les plus vulnérables !

Si l'idée semble noble en soit, elle est discriminatoire face aux minorités. Les peuplades d'Amazonie, Samis, Bochimans, qui sont de très grands défenseurs de l'environnement, souffrent autant que les autres du réchauffement climatique, si non plus, comme des exactions menées par la cupidité des hommes. Pourquoi ne pas écouter leurs avis et conseils ?

Encore une fois, dans cette prochaine conférence, le " matérialisme absolu " cité par Nicolas Hulot sortira vainqueur du débat.

Confidences sur une conférence

Confidences sur une conférence

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Francis Lo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines