Magazine Côté Femmes

Quand la question se pose d’y retourner…

Par Missbavarde @Missbavarde

Quand la question se pose d’y retourner…

À chaque fin d’une histoire sentimentale on se dit j’y retourne ou pas ? Est ce que je vais me réinscrire sur un site de rencontres ou pas ? Vais je rencontrer de nouveau quelqu’un ? Est ce que franchement, en toute honnêteté, objectivité, ça vaut le coup d’y retourner, de se livrer de nouveau, et de se prendre, potentiellement, le mur ? On s’est tous et toutes poser la question… Moi, je me la pose à chaque fois, je me dis ma vieille lâche l’affaire, ça vaut pas le coup mais vous savez ce qu’on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et à chaque fois je replonge… Navrant :) Forcément après une bonne claque on n’a pas envie d’y retourner tout de suite, mais le célibat après un temps, bah il a tendance à nous taper sur le système. On le vit bien mais si le matin on pouvait trouver une tête avec les cheveux ébouriffés ça nous plairait quand même pas mal. Moi ça me tente bien. 

Pendant un temps à chaque sortie j’espérais quand même rencontrer quelqu’un, quand je m’inscrivais sur un site je me disais peut être… Bref malgré ce que je voulais bien admettre il y a quelques années j’y pensais pas mal. Et si à ça on rajoute la pression de la société qui te fait croire que passer 30 ans si t’es pas casé t’as rien compris ça commence à faire beaucoup. Et à force être célibataire à beau être tendance, on ne nous laisse pas le vivre sereinement tous les jours et celui ou celle qui dit adorer le célibat chaque jour refuse de voir la réalité en face. Vivre seul est toujours mieux qu’être mal accompagnée mais avoir un compagnon me manque pour des petits détails et certains jours le manque est plus important. Mais j’en ai eu marre. Ras le bol de vouloir correspondre à cette foutue image de trentenaires qui doivent se caser parce que tu comprends l’horloge biologique toussa toussa. J’en ai eu marre d’essayer de chercher inutilement car à chercher c’est bien connu on ne trouve pas forcément, marre d’essayer et de foirer car en partie je n’étais pas moi même pour une quelconque raison obscure de contrôle d’image de soi et du regard de l’autre.



Quand la question se pose d’y retourner…


 J’ai donc décidé de tout envoyer valser, je ne cherche plus, je n’attends plus rien car je sais que mes attentes étaient trop importantes pour moi et pour l’autre, je vis donc sans attendre de rencontrer quelqu’un car quand je ne m’y attends pas je fais de belles rencontres sympas qui donnent de jolies choses, sentimentales ou amicales et je suis, depuis cette décision, surprise, étonnée, ravie et bien dans mes pompes. Je suis sereine, mature, plus réfléchie et plus enjouée. Je n’ai plus de pression car je ne me la mets plus. Je me sens libre, je suis la voie que j’ai choisi, je vis ma vie comme je l’entends et je profite de chaque rencontre et prends tout ce qu’on me donne. Et on me donne beaucoup. Et ça n’est que le début. Alors vais je y retourner un jour ? Je pense que oui, quand ? Je m’en fous je ne me pose pas la question, je ne cherche pas et je n’attends rien, je ne prévois rien je me laisse porter et c’est très agréable car des jolies rencontres j’en ai fait et mon doigt me dit que c’est que le début :)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missbavarde 462 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog