Magazine Culture

Krrpk doit mourir. Bill

Par Nelcie @celinelcie

En 2015, j’élargis mes horizons littéraires : Je me mets ou plutôt me remets à la BD. Parce que ces dernières années, le nombre de BD lues doivent se compter sur les doigts d’une main amputée d’un doigt.
Donc, fin janvier j’ai acheté le tome 1 des aventures de Krrpk. La libraire m’a promis de l’humour un peu trashy, moi ça me va !

Krrpk doit mourir. Bill

Synopsis

Pauvre Krrpk, petit alien fraîchement débarqué sur la planète Grook, peuplée d’êtres franchement inhospitaliers, honteusement arrogants et ouvertement racistes. Dès son arrivée, il comprend qu’il n’est pas le bienvenu et qu’il va en baver. Mais Krrpk s’en fiche parce qu’il a un plan, parce qu’il sait qu’ils ne vont pas rigoler longtemps… et parce qu’il n’est pas très malin non plus.

Mon avis

En voyant ce mignon petit personnage, on s’imagine aisément une gentille histoire toute mimi. Parce que Krrpk il a une bonne bouille quoi !

Sauf qu’en réalité, Krrpk (dont le nom se prononce comme il s’écrit) n’est pas aussi mignon qu’il en a l’air.

Le personnage principal vient tout juste de débarquer sur la planète Grook, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les habitants de cette planète ne sont pas les êtres les plus accueillants de l’univers. Et quand t’es un personnage aussi peu malin que Krrpk, forcément ça donne lieu à des situations pas piquées des vers.
Et quand en plus une prophétie pèse sur tes épaules, là tu te demandes si tu dois flipper ou pas.

J’ai adoré la galerie de personnages qui nous sont proposés. D’une part pour leur personnalité, chacun bien barrée à leur manière, mais aussi pour leur aspect graphique. Krrpk, qui semble bien gentil au premier abord, cache en réalité bien son jeu. Et les moments où il se prend de cuites est juste énorme ! ^^. Il a à la fois cette naïveté très enfantine qui le rend touchant, et ce côté trash qui contraste radicalement.
Il y a un autre personnage que j’adore, c’est son compagnon de beuverie. Me souviens plus s’il a un nom…. Parce que ce personnage, il me fait penser à un télétubbie, mais qu’on aurait croisé avec un lapin crétin. Cet « ami », est en réalité une vraie tête de con, qui profite allègrement de la naïveté de de Krrpk. Mais il a des réactions et des réflexions tellement tordante, que même s’il a quelque part mauvais fond, j’suis obligée de l’adorer ^^.

Donc cette BD c’est ça : un humour décapant, des situations horribles et cocasses, des personnages carrément givrés. Mais là où ça devient fichtrement intéressant, c’est que tout ça donne un scenario fort bien construit, avec mine de rien de la réflexion dans le sujet. Parce que si vous pensiez qu’il ne s’agit que d’une histoire pour faire rire et provoquer, vous avez tout faux. Ici, on parle de racisme, de différence, on parle des marginalité. Et si les histoires sont assez rapides pour ne pas rentrer dans les détails, les quelques planches suffisent à rendre compte du parallèle avec notre société.

En tout cas, j’ai beaucoup aimé découvrir cette BD. Il y a un tome 2 qui est déjà sorti, et je crois que le 3 est en préparation.


Classé dans:Lecture Tagged: bande dessinée, BD, Bill, Krrpk

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nelcie 1057 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte