Magazine Société

Hamas et Frères Musulmans: l'Égypte prend une décision courageuse et "nasserienne"

Publié le 01 mars 2015 par Micheltabanou

Les autorités égyptiennes ont provoqué samedi la colère du Hamas après la décision d’un tribunal égyptien de classer « organisation terroriste » le mouvement islamiste.
« Cette décision est une immense honte affectant la réputation de l’Égypte et une escalade dangereuse à l’encontre du peuple palestinien et des forces de la résistance palestinienne », a menacé Sami Abou Zouhri, le porte-parole du Hamas.
Dans le même temps, l’Égypte a également frappé samedi la confrérie des Frères musulmans, d’où est issu le Hamas, en condamnant le guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, à la prison à perpétuité.
Tout comme le Hamas, la confrérie des Frères musulmans a été déclarée « organisation terroriste » par les autorités en décembre.
Je considère pour part ces décisions comme exemplaires car c'est la reconnaissance du fait que ces organisations sont bien fascistes, islamo fascistes. C'est un grand courage de la part d'un grand pays arabe d'enfin le reconnaître. En son temps Nasser avait su prendre les devants pour lutter contre cet archaïsme religieux de la confrérie avec l'exécution de son idéologue et chef en 1966.
L'organisation islamiste des Frères Musulmans est la plus ancienne et la plus puissante d'Egypte. La confrérie, créée en 1928 par Hassan al-Banna, le grand-père de Tariq Ramadan, est aujourd'hui le principal mouvement d'opposition au pouvoir égyptien. Mais les Frères Musulmans égyptiens sont aussi bien plus que cela. Ils sont le mouvement islamiste le plus influent du monde arabe, celui qui a donné naissance au djihad (guerre sainte) moderne et l'a marié au salafisme (le désir de retour à un Islam des origines) venu d'Arabie saoudite. La devise des Frères Musulmans résume bien leur idéologie: «Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance».
 

Sayyid Qutb, principal idéologue des Frères Musulmans, exécuté par pendaison par Nasser en 1966, a établi la doctrine moderne du djihad notamment dans un livre, Jalons, publié en 1964 et écrit pendant de longues années de prison. Al-Qaida et la quasi-totalité des groupes islamiques radicaux se réclament aujourd'hui de Sayyid Qutb et de sa condamnation sans appel des dirigeants des pays musulmans non gouvernés selon la Charia. Ils sont considérés comme apostats et donc comme des objectifs légitimes du djihad. L'Egyptien Ayman a-Zawahiri, chef d'al-Qaida, est un ancien des Frères Musulmans qui a été emprisonné par Nasser.
 

Les Frères Musulmans ont joué un rôle majeur au début de l'année 2006 dans la vague de protestations et de manifestations parfois très violentes dans le monde musulman à la suite de la publication en septembre 2005 de caricatures de Mahomet par le journal danois Jyllands-Posten. La confrérie a été depuis accusée de manipulation des opinions publiques après avoir notamment mêlée des caricatures encore plus outrancières n'ayant rien à voir avec celles diffusées au Danemark.
Les mouvements se réclamant à travers le monde des Frères Musulmans sont nombreux à la fois au Moyen-Orient, en Afrique et même en Europe. Les Frères Musulmans ont ainsi des liens historiques, par exemple, avec le Hamas palestinien dont ils restent un pourvoyeur de fonds et d'armes via les tunnels creusés sous la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza. Dans la charte du Hamas, considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne, figure dans l'article 2 l'affirmation que le Hamas est une branche des Frères Musulmans en Palestine.
 

Ceci dit, les Frères Musulmans égyptiens ne sont pas une organisation monolithique, certains membres clament leur soutien à al-Qaida et à la violence et d'autres, en plus grand nombre, affirment avoir choisi une voie pacifique pour prendre le pouvoir et établir un Etat islamique. Mais c'est l'expression permanente du double langage car la finalité est toujours la même. 

Nous sommes en 1953 en Égypte. Nasser voyait juste et savait nommer l'ennemi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5669 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine