Magazine Beaux Arts

Nice Israël Film Festival : pourquoi nous n’irons pas?

Par Rémy Boeringer @eltcherillo

Nice Israël Film Festival : pourquoi nous n’irons pas?

Nous n’irons pas à la huitième édition du Nice Israël Film Festival organisée par les bénévoles de B’nai B’rith. Explications.

On connaît tous un certain nombre d’ONG et si l’on adhère pas forcément à leur vision du monde, on note généralement que celles-ci situent leurs actions dans l’aide humanitaire envers les populations déplacées ou persécutées, victime de la guerre ou de la famine. On s’en moque un peu que telle ou telle ONG cloue au pilori tel ou tel régime politique du monde, tant que sa préoccupation principale est de sortir les peuples des conflits les plus meurtriers. Ce n’est pas le cas du B’nai B’rith, qui siège à l’ONU, et publie régulièrement des communiqués de soutien au gouvernement de droite dure de Netanyahou, notamment à toutes les opérations de représailles visant indistinctement les civils et les miliciens du Hamas. Depuis 2009, le gouvernement de Netanyahou niait avoir fait usage de bombes aux phosphores, interdites par les traités internationaux et considérées comme arme chimique. Aujourd’hui, devant l’avancée des enquêtes internationales, il fait marche arrière et se justifie maladroitement. L’opération « Plomb durci », c’est près de 1315 morts palestiniens et 13 morts israéliens. Nous ne soutiendrons pas financièrement une ONG pour laquelle les vies sont hiérarchisées et de valeurs inégales. Si le B’nai B’rith se contentait de venir en aide aux orphelins de Tsahal, c’est avec plaisir que nous serions venus découvrir un cinéma étranger et sûrement étonnant. Ce n’est pas le cas. Le B’nai B’rith soutient un homme coupable de crime contre l’humanité sans jamais ciller une seule seconde. Si l’occasion nous ait donné de voir les films en compétitions dans un autre contexte, il n’est pas exclu que nous les critiquions. Pour l’heure, nous ne participerons à un événement organisé par des apologistes guerriers. Laissons ce privilège au maire de Nice, ce grand démocrate.

Boeringer Rémy


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rémy Boeringer 8196 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog