Magazine Culture

Les 3 crimes de West Memphis de Mara Leveritt

Par Delfina

les 3 crimes

Présentation de l’éditeur

West Memphis, petite ville de l’Arkansas. Le 5 mai 1993, trois enfants de 8 ans sont portés disparus. On les retrouve égorgés le lendemain dans un bois. Ils auraient été tués suite à un rituel satanique.
Très vite, trois adolescents, Damien Echols, Jason Baldwin et Jessie Misskelley sont appréhendés suite au témoignage accablant de deux personnes.
Malgré une enquête bâclée et une absence totale de preuves, Baldwin et Misskelley sont condamnés à la perpétuité, Echols à la peine de mort…
Face aux incohérences du dossier, un détective privé décide de mener sa propre enquête.     Mon avis     Les 3 crimes de West Memphis est un livre passionnant sur une erreur judiciaire flagrante. L’enquête bâclée sur la mort de trois jeunes garçons sauvagement mutilés au préalable va mener trois adolescents en prison ou au couloir de la mort alors qu’il n’y a aucune preuve tangible contre eux. Entre les indices perdus, les faux témoignages et ceux faits sous contrainte et sans la présence d’avocat ou parents au vue de la minorité des suspects, les incohérences, les suppositions loufoques des policiers et du procureur, on se dit que le jury ne peut pas condamner ces trois jeunes sans éléments probants… Malheureusement, si ! N’ayant aucune piste au bout de quelques semaines après les meurtres, la police décide de suivre l’idée d’un prénommé Driver, homme s’occupant des jeunes délinquants en liberté surveillée, qui désigne Damien Echols comme étant le monstrueux assassin. Pourquoi lui ? Tout simplement car il a des problèmes psychologiques mais surtout parce qu’il est soi-disant sataniste. Deux de ses amis vont être entraînés avec lui dans cette tourmente : Jessie Misskelley et Jason Baldwin.   On assiste à un procès à charge dans lequel le juge Burnett ne laissera aucune chance à la défense de s’exprimer. Même quand les incohérences sont montrées du doigt, il les balaie d’un revers de main… Le plus déroutant dans cette histoire est que les policiers auraient pu avoir des pistes pour trouver le vrai meurtrier s’ils avaient voulu. Entre autres, l’homme se présentant dans un restaurant des environs couvert de sang le soir de la disparition des trois enfants ou le père d’une des victimes dont l’emploi du temps est incohérent, dont le tempérament violent n’est plus à prouver et qui envoie un couteau avec le sang de son fils à des journalistes. Petite précision, ce père est un indic pour la police de la ville et cette dernière ne veut pas trop que l’on fouille dans ses affaires….   Ce livre de Mara Leveritt qui nous raconte une histoire peu connue en France nous permet de mieux comprendre le système judiciaire américain dans lequel un juge peut juger lui-même s’il a fait une faute professionnelle lors du procés d’un suspect… Cela est assez incongru ! Une justice et un jury qui prennent en compte des preuves circonstancielles floues pour condamner des adolescents à perpétuité ou à la mort… Heureusement des voix se sont élevées suite à un documentaire produit par HBO mais la justice américaine met du temps à reconnaître qu’il y a peut-etre eu une erreur et à la fin elle s’en sort avec une pirouette…   En résumé, les 3 crimes de West Memphis est un livre dur par les détails donnés sur les corps des victimes mais aussi concernant le traitement de la police et de la justice de ces meurtres. A notre époque, grâce aux avancées de la science, cela ne se serait peut-être pas passé comme cela est indiqué dans le livre. Cependant, on peut noter l’aplomb des policiers, du procureur et du juge qui n’auront de cesse de défendre leur thése insensée qui provoquera dans ce comté de l’Arkansas une hystérie collective réclamant jusqu’à la peine maximale pour trois adolescents qui n’avaient pas le physique et les goûts adécuats pour cette contrée.   PS : en lisant ce livre, je me dis qu’il va falloir que je jette mes vêtements noirs (une de mes couleurs préférées), mes Contes Macabres de Poe, mes cds de Metallica, Guns n’Roses (etc…)… Si on ajoute tous les thrillers que je lis qui racontent des meurtres horribles, je me dis que j’ai bien fait de ne pas naître dans l’Arkansas !     Je remercie les éditions L’Archipel ainsi qu’Audrey de langage et Projets pour l’envoi de l’enquête de Mara Leveritt sur Les 3 crimes de West Memphis.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delfina 468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines