Magazine Culture

Un homme de peu - Elisabeth Alexandrova-Zorina

Par Jake @JakeVecc
Un homme de peu - Elisabeth Alexandrova-Zorina

Caractéristiques :

Genre : Policier

Grand Format : 352 pages / 21,90 €

Résumé :

Nous sommes en Russie, mais à la frontière Finlandaise, au-delà du cercle polaire. Dans une petite ville russe aux mains d’une terrible mafia où les autorités locales sont corrompues, et où les gens vivent dans la terreur. Pourtant, un beau jour tout bascule. Savel Férosse, va intervenir pour sortir sa fille des griffes d’un mafieux. Et, cet « homme de peu », va devenir une sorte de justicier sans le vouloir. Il va devoir se cacher pour échapper à la mafia, et au cours de son périple va faire d’étonnantes rencontres.

Avis par Lolo :

J’ai trouvé ce livre tout simplement magnifique. Ce n’est pas vraiment un polar au sens habituel du terme, mais plus un roman sociologique, empreint d’une philosophie toute particulière. Nous sommes au niveau du cercle polaire, où la nuit dure quasiment 6 mois, véhiculant une ambiance déprimante, sombre et angoissante. Le héros Savel Férosse est d’emblée attachant. Il va s’élever, tout seul contre les truands de la mafia. Dans les personnages sympathiques, je citerais aussi, le juge d’instruction Pitchouguine. Les « méchants », quant à eux sont horribles, odieux, surtout les mafieux, mais la femme et la fille de Férosse sont monstrueuses dans leur genre. Il y a un grand nombre de personnages secondaires, qui ont tous leur importance dans l’histoire. A noter, la rencontre de Férosse avec le peuple Sami, qui vit en solidarité et en harmonie avec la nature et qui contraste avec le monde corrompu et individualiste des villes de Russie. L’histoire est originale, incroyablement bien menée par l’auteur qui semble nous embrouiller un moment, car on ne sait plus qui a fait quoi. Les rebondissements sont hallucinants, et malgré le caractère noir par moment, il y a des passages assez mémorables. L’auteur, fait de Savel Férosse « homme de peu », un homme extraordinaire. D’ailleurs, sa beauté intérieure contraste avec son apparence. De plus, nous avons ici, une profonde réflexion sur la corruption de la Russie actuelle, décrite de manière magistrale et subtile. Un excellent premier roman !

Lien direct : Editions de l’aube


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines