Magazine Cinéma

Test – Cooking Mama 5 : Bon Appétit!

Par Repostit @S2PMag

CTR_CookingMama_TS_UKV_08Dans les jeux typiquement japonais que Nintendo a quand même poussés en Europe (et aux Etats-Unis), il y des jeux de rythme, des graphic novels, des dating sims, etc., et des inclassables comme Cooking Mama. Ceci n’est pas un jeu d’apprentissage de la cuisine, même si ça peut donner des idées, mais ce n’est pas non plus un jeu à histoire ou à intrigues. C’est une collection de mini-jeux sur un thème commun et c’est le 5e opus dans la série. Quand au public cible, il est bien plus large que ce que le titre pourrait laisser penser. Nul besoin d’être une maman (ou un enfant) pour apprécier Cooking Mama, il faut juste l’envie de passer un moment à s’amuser avec des petits jeux.

mama

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo

La Vie en Rose

cooking-mama-5-bon-appetit-nintendo-3ds-1406660037-005
Le décor et le style sont très kitsch, au point de donner l’impression de jouer par moment avec des affaires d’enfants, mais dans le contexte du jeu, ce n’est pas dérangeant. Un gros point négatif visuel reste les mains qui manipulent des choses à l’écran, elles sont vraiment très moches, et je crois même qu’elles sont anatomiquement impossibles. Plutôt que de tenter le réalisme, ils auraient dû choisir de faire des mains « cartoon ». Ne vous attendez pas à du style photo dans le reste, d’ailleurs, les ingrédients et plats sont tous « parfaits » à un point que vous ne trouverez même pas dans les clichés professionnels de recettes. Quand à la Mama qui vous guide, elle est adorable, elle vous donne l’envie de sourire et ses grimaces exagérées font rapidement plus d’effet que les médailles pour votre évaluation.

Au Piano Bar…
Est-ce qu’il existe quelque chose de plus facile que l’easy-listening ? Si oui, c’est ce qui est utilisé comme musique, avec du pseudo-piano, du pseudo-xylophone et de la pseudo-clarinette. C’est assez rapidement énervant… non, soyons honnêtes. C’est très rapidement à vous donner envie de passer vos nerfs sur quelque chose. Seulement, vous n’allez pas pouvoir vraiment couper le son, puisque la plupart des mini-jeux / étapes de cuisine ont des indices sonores pour savoir exactement quand agir. Vous êtes donc condamné à avoir les oreilles qui saignent et le cerveau qui fond. La voix de Mama est elle plutôt supportable, heureusement, et elle parle de manière très claire pour le peu qu’elle dit.

Les Mains
La première chose qui ressort très vite est que le stylet est indispensable à ce jeu. Chaque étape qui demande un mouvement précis est expliqué, mais il n’y a rien de terriblement évolué. Quelques jeux ou étapes de cuisine requièrent le micro (réglable dans les préférences), par contre les boutons et le joystick sont inutiles et restent d’ailleurs inutilisés. L’ensemble est très aisé à prendre en main et, pour une fois, aucun problème d’ergonomie ne se met en travers du jeu. Si certaines actions sont difficiles à réussir, ce n’est pas en raison de la manipulation, mais en raison de la difficulté du mini-jeu.

Goûte mes frittes !

cooking-mama-5-bon-appetit-nintendo-3ds-1406660085-007
Ce jeu a un gros problème d’inégalité de difficulté ou plutôt d’ignorance de la difficulté. Je m’explique: quand vous avez un titre de mini-jeux, vous avez généralement une indication de la difficulté de chaque mini-jeu, ou de chaque série. Or ici, dans une recette avec sa propre longueur qui n’est indiquée que par les silhouettes de médailles, la difficulté de chaque étape ou la difficulté globale n’apparaissent nulle part. Des épreuves qui devraient être faisables sont parfois impossibles à réussir, sauf par les mains les plus habiles et je ne ne parle pas ici des mini-jeux proposés à côté, mais bien des recettes qui constituent la base de ce jeu. Les mini-jeux des 4 groupes proposés à côté des recettes sont eux plutôt d’égale difficulté, mais basés sur un thème ou principe dominant qui pourrait donner du fil à retordre à certains (mémorisation, calcul et orthographe, habileté et timing, habileté et logique).

Écris L’Histoire

cooking-mama-5-bon-appetit-nintendo-3ds-1406660037-003
Il n’y a pas de scénario à proprement parler, mais tous les jeux et décors ont un thème commun, la cuisine. Les mini-jeux sont soit des jeux d’apprentissage, soit des jeux à thématique cuisine / restaurant / maison et jardin. La Mama vous accompagne tout du long et l’atmosphère du jeu est donc très chaleureuse et positive. Bien que les recettes ne soient pas données en détail, il est tout à fait possible de s’inspirer du jeu pour ses propres recettes et de découvrir certaines manières de faire grâce à des étapes du jeu.

C’est Long, C’est Court
Au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, vous allez récolter de nouvelles recettes et de nouveaux mini-jeux ainsi que la version « dojo » – c’est à dire challenge avec timer serré – de chaque recette réalisée correctement. Il y a quatre styles de mini-jeux et en jouant intensivement, j’en suis à 35 recettes réalisées sur 60 possibles. Comme le jeu est en plus très addictif, vous aurez le temps de vous amuser. N’hésitez pas non plus à retenter les recettes où vous n’avez pas fait un résultat de 100% (que des médailles d’or). Les mini-jeux à 2, 3 et 4 sont aussi rigolos pour s’occuper un petit moment.

A deux
Il existe donc une version de jeu multijoueur (2-4), il faut que les personnes soient dans la zone de wifi local, donnant accès à des mini-jeux – étapes de recettes. Le Spotpass est marrant, il permet d’obtenir des décorations, ustensiles et linges dans de nouvelles couleurs et motifs pour décorer la cuisine de jeu dans les options appropriées.

Testé à partir de la version eShop.

** Test réalisé par Midori, maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres… **

 Type :  Puzzle / Plateforme

 Éditeur :  Nintendo

 Age/Pegi :  3+

 Sortie :  06.03.2015

 Multi-joueurs :  En local

 Plate-forme :  3DS

 Testé sur :  3DS

  • les mini-jeux,
  • la quantité de recettes,
  • l’ergonomie
  • Le manque de clarté sur la difficulté,
  • la musique… LA MUSIQUE !!,
  • la recette de fondue au fromage
 

Sur un mobile ou tablette Android? Essayez l’app S2PMag

Test – Cooking Mama 5 : Bon Appétit! Dans les jeux typiquement japonais que Nintendo a quand même poussés en Europe (et aux Etats-Unis), il y des jeux de rythme, des graphic novels, des dating sims, etc., et des inclassables comme Cooking Mama. Ceci n'est pas un jeu d'apprentissage de la cuisine, même si ça peut donner des idées, mais ce n'est pas non plus un jeu à histoire ou à intrigues. C'est une collection de mini-jeux sur un thème commun et c'est le 5e opus dans la série. Quand au public cible, il est bien plus large que ce que le titre pourrait laisser penser. Nul besoin…

Notation

Ma note... - 8
80

8

Yes Mama!

Résumé : Même en additionnant tout ça, ce jeu reste un "petit jeu", bien sympathique, mais qui ne suffira pas à étancher la soif des gros joueurs. Par contre, entre deux jeux lourds, pour offrir à votre petit neveux, ou comme amusement de fin de soirée, il est parfait. Juste un détail: non, la vraie fondue moitié moitié ne se fait pas ainsi et ne se sert pas avec des saucisses... Beurk !

Note de l'utilisateur 4.05 ( 2 votes) 8

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte