Magazine Médias

POLITIQUE > Hortefeux estime qu'il existe une connivence entre le PS et le FN

Publié le 03 mars 2015 par Fab @fabrice_gil

POLITIQUE > Hortefeux estime qu'il existe une connivence entre le PS et le FN Hortefeux estime qu'il existe une connivence entre le PS et le FN" border="0" title="POLITIQUE > Hortefeux estime qu'il existe une connivence entre le PS et le FN" />

Brice Hortefeux : "En 2009 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, 3 élus du FN aux élections européennes. En 2014 sous la présidence de François Hollande, 24 élus" ©Capture d'écran

Brice Hortefeux, député européen UMP et proche de Nicolas Sarkozy, a estimé qu'il existait une connivence entre le PS et le FN, justifiant l'expression "FNPS", employée par le président de son parti, en affirmant que "cela se passe entre eux et pour eux".
"Le Parti socialiste fait monter par sa politique le Front national(...) En 2009 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, 3 élus du FN aux élections européennes. En 2014 sous la présidence de François Hollande, 24 élus. Pas besoin de faire de l'exégèse, il suffit de constater les résultats", a déclaré M. Hortefeux sur France Info. "Le Front national profite de la politique du Parti socialiste, et après le Front national fait élire le Parti socialiste", a-t’il dit, en référence à la législative partielle dans le Doubs où le candidat socialiste l'a emporté le 8 février au second tour face à la candidate frontiste, l'UMP ayant été éliminé au premier tour. "Cela veut dire que cela se passe entre eux et pour eux", a martelé M. Hortefeux pour qui "le rôle, le devoir, l'ambition de l'UMP est précisément de bousculer ce schéma préétabli".
Dans une interview au Figaro publiée lundi, Nicolas Sarkozy a mis en garde contre le "FNPS" aux élections départementales des 22 et 29 mars, arguant que "voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second". Face au parti de Marine Le Pen, "nous ne devons pas céder un pouce de terrain sur des sujets comme la sécurité, la justice, l'immigration et simultanément dénoncer les propositions ubuesques du FN", a estimé le député européen, soulignant que "l'application du programme du FN signifierait l'isolement de la France et l'appauvrissement des Français". Revenant sur les départementales, Brice Hortefeux a dénoncé un "scandale absolu": "nous avons les élections le 22 mars, le texte sur les compétences de ces collectivités sera voté de manière définitive le 10 mars, 11 jours avant ! Je ne sais pas s'il aura compétence sur les collèges, sur les routes, sur les transports scolaires !"FG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines