Magazine Médias

Arrow

Publié le 03 mars 2015 par Caribbeanstyle

ban[751]

Le mois de mars vient de débuter, annonciateur de tant de bonnes choses.

Mais le mois de février reste l’une de mes périodes préférées de l’année en tant que fan de séries. Février marque en effet la fin de la trêve d’hiver et le retour de nos séries préférées. C’est aussi le mois des grandes annonces.

Oui oui il y aura bien une quatrième saison de Banshee, oui, l’hiver arrive mais il va encore falloir attendre un peu plus d’un mois pour retrouver l’univers de Westeros, à ce qu’il parait House of Cards s’essouffle...

Oui…Décidément, Février est un bon mois pour une fan de série mais avant de pouvoir profiter de ce cortège de nouveautés, il a fallu supporter la traversée du désert. Cette trêve annuelle, pénible… Une trêve que je consacre désormais à la découverte de nouvelles séries ou à visionner celles dont j’ai tant entendu parler. C’est donc comme çà que j’ai commencé à regarder Arrow.

Arrow fait partie de ces séries qui ne m’attirent pas d’emblée, mais qui finissent par se montrer dignes d’intérêt en période de pénurie.

Le synopsis de la série se base sur l’histoire d’Oliver Queen, l’un des héros de DC Comics ( Batman, Superman,Green Lantern). Queen est un jeune milliardaire que l’on croyait mort au cours d’un naufrage et qui revient à Starling City ( équivalent de Gotham City), bien décidé à remettre de l’ordre dans le chaos qui règne dans la ville.

Fils à papa gâté le jour, héro masqué la nuit, Oliver va peu à peu dévoiler ses secrets.

arrow-cave-2-114516

A ce stade de la lecture, certains d’entre vous ont peut être déjà choisi de fuir, effrayés par ces histoires d’hommes en collant. Pourtant, si Arrow ne restera certainement pas dans les annales, avec son scénario trop prévisible et ses petites erreurs de scriptes, c’est le genre de série qui détend.

Une série qui ne demandera pas trop de réflexion après une longue et mauvaise journée. Une histoire manichéenne qui nous rassurera les jours où l’on se sent exploité ou sous-estimé. Mais sur laquelle, on n’hésitera pas à taper allègrement dès que l’on aura retrouvé ses esprits.

Sur le plan du casting, beaucoup de têtes connues. C’est le canadien Stephen Amell qui enfile le costume en cuir vert de Arrow. Déjà aperçu dans Queer as Folk, Degrassi, Les Experts, Vampire Diaries ou encore Private Practice.

On retrouve également Katie Cassidy ( Supernatural et le film Taken),  Willa Holland (Newport Beach, Gossip Girl) et John Barrowman alias le Capitaine Jack Harkness dans l’excellent Doctor Who et Torchwood.

Vous aimez ou vous détestez Arrow ? N’hésitez pas à laisser des commentaires pour me donner votre avis sur cette série !

arrow-black-canary-arrive-essentiel-series



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Caribbeanstyle 935 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte