Magazine Culture

Internet pour analphabètes

Publié le 03 mars 2015 par Le Journal De Personne
Internet pour analphabètes
Cette boite d'allumettes, c'est internet... qui veut faire l'ange, fait l'alphabète !

A vous aime aujourd'hui. Mais demain ne vous aimera plus parce qu'à l'instar de tous les allumés, il a le feu au cul !

B vous brise le cœur parce qu'on a brisé le sien. Il n'est pas heureux et fera tout pour que vous ne soyez pas à la bonne heure.

C vous cherche parce qu'il ne se trouve pas. S'il vous perd, il se perdra et s'il vous trouve, vous vous perdrez.

D vous dit ce qu'il FAUT dire, pour que vous n'ayez rien à redire, rien à vous dire, non plus !... c'est le genre de discours qui neutralise.

E vous enfume pour vous prouver qu'il n'y a pas de fumée sans feu et que si sa vie n'est pas si belle, c'est parce que vous y jouez le rôle de l'étincelle...

F vous fait l'amour dans ses rêves, alors qu'en réalité il ne vous a jamais effleuré. Il va vous en vouloir d'être une fleur absente de son bouquet.

G vous gagne à sa cause avant de s'apercevoir qu'il trouve en vous la cause de sa perte.

H vous harcèle matin, midi et soir pour vous faire partager ses espoirs et ses désespoirs. Vous apprendrez vite que les hommes ont peur du noir.

I vous invite à devenir son ami. Vous lui expliquez pour ne pas manquer d'à-propos que l'amitié est une vue de l'esprit, que dans la vraie vie, il n'y a pas d'amis mais des ennemis qui font des compromis. Il vous raye aussitôt de sa liste d'amis. Bannie ou bénie des dieux.

J vous joue la comédie de celui qui sait. Qui sait tout. Ce qu'il ne sait pas, c'est que nous ne voulons pas de quelqu'un qui sait. Nous cherchons des gens qui ne savent pas pour avoir un semblant de pouvoir.

K vous klaxonne en vous prenant pour une conne... "hi ! il y a quelqu'un" ? Je ne lui réponds pas. Mais con comme il est il doit se dire : y a personne.

L vous leurre en vous disant : si vous ne répondez pas, je meurs. Si vous lui répondez, c'est vous qui mourez et pour de vrai !

M vous mène en bateau. Il ne sait pas que vous le savez. Ne le lui dites pas, pour qu'il soit le seul à couler...

N vous nuit en répandant sur vous de faux bruits. Enregistrez-les et intégrez les à une petite mélodie... ça vous apprendra énormément sur la chanson d'aujourd'hui.

O vous offense en vous traitant de réactionnaire. Ne vous défendez pas, sous peine de cesser d'être ce que vous croyez être : Révolutionnaire.

P vous prend pour la poule aux œufs d'or. Répondez lui que c'est probablement le cas parce que ce n'est pas lui le coq !

Q vous questionne pour savoir s'il peut vous poser une question. Ne lui répondez pas, ça répond à sa question.

R vous rassure sur son état de santé et ça vous inquiète parce que vous ne lui avez rien demandé...

S vous saoule avec un personnage qu'il s'est inventé. N'ayez aucun scrupule à lui avouer que les deux sont niais.

T vous traite de trainée. Mettez un voile avant de l'exploser.

U vous utilise pour se faire du blé. Laissez-le faire surtout si vous ne mangez pas de ce pain là !

V vous veut du mal. Ne le prenez surtout pas mal. Parce qu'il ne sait pas encore ce que c'est que le Bien... c'est ce que j'utilise personnellement pour faire mal.

Woaoooo... j'ai épuisé le temps qui m'était imparti. Tant mieux ou tant pis !
Non je ne craque pas... je vais craquer toute la boîte !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 72269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte