Magazine Culture

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 4. Episode 13.

Publié le 03 mars 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Once Upon a Time // Saison 4. Episode 13. Darkness On The Edge Of Town.


La première partie de la saison mettant en scène Arendelle et la Reine des Neiges était tout simplement ratée. L’idée que l’on associe trois personnages comme Cruella, Ursula et Maleficient est forcément une excellente idée sur le papier mais j’avais peur que cette introduction ne soit que le début d’une nouvelle histoire ennuyeuse. Sauf que ce n’est pas vraiment le cas. Cet épisode n’oublie pas tout ce qui s’est passé dans l’épisode précédent et nous fait une proposition intelligente avec tout un tas d’idées pour la suite. On retrouve donc Gold qui a été expulsé de Storybrooke et qui va chercher Ursula et Cruella qui attendent éperdument de pouvoir retrouver leurs pouvoirs. Maleficient est quant à elle déjà sur place (et je me demande par quelle pirouette scénaristique ils vont passer pour nous dire qu’elle est dans les parages car j’ai tout de même l’impression d’avoir largement fait le tour des personnages de Once Upon a Time. Mais la série tente des choses dans cet épisode et surtout de nous proposer quelque chose de complètement différent.

On a donc des secrets (introduits là aussi de façon un peu simpliste comme pour Snow et Charming où cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe). Mais Once Upon a Time tente au moins de nous faire oublier la mauvaise idée qu’était la première partie de la saison avec des histoires beaucoup plus sombres, permettant de donner à la série l’occasion de réellement surprendre. Car les intrigues à venir sont très sombres, ce qui change de ce que l’on a pu voir depuis un bout de temps dans la série. Je trouve que Once Upon a Time n’a jamais su vraiment être une série sombre alors si ces 4 personnages ensemble (Ursula, Cruella, Gold et Maleficient) peuvent donner à la série un vrai coup de fouet, je ne serais pas contre. Bien au contraire. Une partie de l’épisode se concentre sur les personnages de Storybrooke qui semblent tous avoir plus ou moins une certaine forme de happy end jusqu’à ce que les choses prennent un tournant complètement différent d’un tout autre point de vue d l’épisode : celui de Gold. Le fait est que l’arrivée de ce gargouille noir au milieu de l’épisode permet aussi de contrebalancer l’effet happy end et de nous dire que finalement tout n’est pas fini.

Il y a un peu d’humour aussi dans cet épisode grâce à Emma et Regina qui forment un duo vraiment intéressant et que la série exploite à merveille. Je ne m’attendais pas nécessairement quand la série a débuté à ce que ces deux là terminent aussi sauvent ensemble mais je suis forcé de constater que cela fonctionne à la perfection. Regina a quant a elle les meilleures répliques de l’épisode. J’ai adoré sa façon de sécher le spectateur avec quelques one-liner terriblement efficaces (« I suppose we should go out and see what's killing property values this time. »). Gold a un plan de son côté mais il implique de se retrouver avec trois personnages qu’il a déjà trahi il y a longtemps de ça dans le monde des contes (le flashback est d’ailleurs assez mal construit mais permet d’apporter un vrai intérêt à cette alliance car je suppose que nos trois femmes vont se rebeller contre Gold une fois que ce dernier sera arrivé au bout de son plan et qu’elles auront ce qu’elles veulent). Gold est de toute façon toujours le dommage collatéral dans cette série. Finalement, cet épisode permet de nous introduire à une seconde partie de saison qui a plus de potentiel que la première partie.

Note : 6.5/10. En bref, je suis encore méfiant surtout quand on voit ce que Once Upon a Time a fait de la Reine des Neiges mais c’est prometteur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte