Magazine Concerts & Festivals

Peace - The Mash à La Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 mars 2015

Publié le 03 mars 2015 par Concerts-Review
Peace - The Mash à La Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 mars 2015

Peace - The Mash à La Rotonde du Botanique

Moyenne d'âge du public, 17 ans, une majorité de belettes, au bas-ventre imberbe disait l'autre...

Ce qui a eu le don d'énerver deux ou trois clients aimant le rationnel.

20:00 The Mash.

Autant te prévenir sur-le-champ, chasse tout rapprochement avec la comédie satirique d'Altman, et si d'aventure ton esprit rêvait de Hot Lips, réprime ces pensées lubriques, Stanley!

The Mash,ce sont quatre gentils Hutois, n'émettant aucun parfum nauséabond, pratiquant une Britpop de supermarché te permettant, en cas d'achat, de gagner 29 points plus avec ta carte Delhaize.

Lionel en 2009 : C’est un peu mou, un peu long mais ça se laisse écouter...

En 2010: ils ont une bonne énergie mais leur musique, même si elle est bien foutue, manque d’un peu d’originalité. Le trio basse guitare batterie n’ennuie pas mais laisse assez indifférent..

En 2015: rebelote!

On aimerait être obligeant, mais The Mash sent le petit groupe wallon subsidié ( quatrième passage au Bota en 7 ans) qui n'a rien à dire mais ne compte pas fermer sa gueule, la marchandise est propre, apparemment sans défauts, mais présente autant d'intérêt qu'un shampooing luttant soi-disant contre l'alopécie.

Fred, t'en penses quoi?

Aucun progrès depuis la première fois où je les ai croisés.

Maxime Wathieu : Vocals/Guitar, Julien Demeuse : Guitar/backing vocals, Guillaume Van Ngoc : Bass Guitar/backing vocals et Axel Denteener : Drums/backing vocals nous balanceront huit titres lisses comme un oeuf pondu par un volatile élevé en batterie.

Enumération: ' The great escape' - 'Disconnected' ( titre de leur premier CD) - 'Here I come', comme Zorro sans se presser - 'I'm on the run' prévu pour une nouvelle oeuvre, sortie annoncée en automne - 'Going down' - ' Express success' - 'Giving a try' , a quote: Vous êtes un public d'enfer... Fred a ri - 'Make up your mind'.

Auf Wiedersehen!

Peace

Vu en avril 2013 au Witloof, à l'époque on pensait, pas mal, mais déjà entendu des centaines de fois, du potentiel, pourtant.

2015, le groupe n'a rien perdu de son attrait auprès des poulettes, certaines connaissant mieux leur répertoire que le texte qu'elles doivent étudier pour le prof de langues.

Le second album 'Happy People' est sorti en février ce qui nous vaut cette tournée.

La star, Harrison "Harry" Koisser ( vocals, guitar), son frangin Samuel "Sam" Koisser ( bass), Douglas "Doug" Castle ( guitar) et Dominic "Dom" Boyce ( drums) sont à l'heure et follement acclamés dès les premières mesures de 'Follow Baby', une plage du premier opus 'In Love'.

Un titre accrocheur dans la lignée des Britpop bands des débuts, Oasis ou autres membres du mouvement Cool Britannia, tels Supergrass ou Suede.

We're Peace, it's a pleasure to be here...

Hiiii... réagissent les gamines!

This is 'Money', le first et catchy single du dernier LP, ni le Floyd, ni les Beatles, mais un goût Blur prononcé.

On poursuit sur la même voie avec le sautillant 'Gen Strange' , riffs en cascade, basse souple, drumming soutenu, l'efficacité, à défaut d'originalité, est au rendez-vous.

Ensuite vient la première ballade, 'Float Forever'.

Merci qui?

Merci les Beatles et Oasis!

Les vieilles recettes sont les meilleures.

Harry est toujours aussi maniéré, les petites l'idolâtrent, il attaque ' Lost on me'.

Incroyable comme chacun de ces titres sonnent comme un tube en puissance.

'Perfect skin' secoue, mais la grosse baffe viendra comme il y a 2 ans avec ' 1998' ( Delicious), une plage psychédélique aux fortes effluves The Doors.

Un tout grand morceau, élaboré et frénétique, dépassant le format radiophonique.

Indubitablement, ces mecs savent comment manier leurs instruments.

'Bloodshake' continue à secouer le sang avant un retour au calme avec le downtempo ' California Daze' repris en choeur par le lycée.

'I'm a girl' nous prouve que la gent féminine peut flinguer de façon meurtrière, le set se termine avec 'Wraith' et ses teintes exotiques.

Une performance percutante, nearly faultless, suggère un sujet de sa majesté.

Bis

Ils débutent par la ballade vaguement country 'Someday' pour se poursuivre par 'Lovesick' titre qui provoque un mini envahissement du podium.

Les mutines étant repoussées avec le sourire par un roadie qui en a vu d'autres.

A request, pas sur la playlist, 'Higher than the sun', engendre l'euphorie.

Le quatuor revenant au programme prévu pour achever la soirée par le funky 'World pleasure'.

Peace a, sans conteste, dépassé le stade de petit groupe Britpop, il est fin prêt pour s'afficher au programme des festivals d'été.

Peace - The Mash à La Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 mars 2015
Peace - The Mash à La Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 mars 2015

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 33908 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte