Magazine Concerts & Festivals

Festival La Ferme: Fago Sepia & Mutiny on the Bounty à la Ferme du Biéreau- Louvain-la-Neuve, le 28 février 2015

Publié le 28 février 2015 par Concerts-Review
Festival La Ferme: Fago Sepia &; Mutiny on the Bounty à la Ferme du Biéreau- Louvain-la-Neuve, le 28 février 2015

Charles Eloy

Festival La Ferme à la Ferme du Biéreau -

Après le rock psychédélique du premier groupe Moaning Cities, du math rock!

Changement de salle de concerts pour la prestation de FAGO SEPIA, un quatuor - originaire de Rennes - France puisant principalement son inspiration dans du math rock, une forme de rock expérimental, née vers la fin des années quatre-vingt avec des rythmes complexes. Les rythmes 4/4,6/8,… sont courants dans la musique populaire. Les musiciens de math rock vous simplifient la vie, il vous est inutile de savoir diviser par deux. Ils utilisent des mesures asymétriques telles que 7/8, 11/8 et 13/8 dont la division ne vous permet pas d’obtenir un résultat avec un chiffre entier.Nous assistons à un langage entre instruments, sans aucun apport vocal.

Dans la composition « Dix-huit » : je retrouve quelques repères avec des éléments de guitare africaine. La composition suivante intitulée « Treize » contient de puissants riffs de guitare électrique. Ils surprennent avec leur changement de direction durant un morceau avec une fin imprévisible. Le batteur a des influences de jazz dans son jeu.

J’ai suivi attentivement leur concert. Je demande la setlist au bassiste. Vraiment ils sont à fond dans leur math rock qui est leur base musicale avec d’autres apports et des formules rythmiques minimalistes inspirées de Steve Reich.Il me répond « Vous la voulez en chiffres ou en lettres » Je n’ai pas compris de suite. Suit la setlist dans un ordre chronologique et en lettres

Setlist : Vingt et un, Dix-huit, Treize, quinze, quatorze, vingt

Les programmateurs ont décidé de remettre un deuxième plat consistant sur le couvert avec le groupe luxembourgeois MUTINY ON THE BOUNTY, créé en 2004, qui partage le même dénominateur que le groupe précédent Fago Sepia, afin de s’assurer que votre mémoire retienne le math rock jusqu’à la fin de vos jours.

« North Korea », un morceau de cinq minutes. La guitare sonne comme un «Moog », l’un des premiers instruments électronique ou clavier me rappelant le rock progressif du trio britannique Emerson, Lake and Palmer. Cette évolution de Mutiny on the Bounty d’un format math rock vers des voies plus mélodieuses et électro s’est effectuée sur leur album « Trial » sorti en 2012 avec la collaboration de Matt Bayles, producteur de Pearl Jam et Mastodon. Certains morceaux de plus les six minutes dépassent largement le format radio soumis au diktat des sponsors publicitaires et majors.

Mutiny on the Bounty a été présent sur des scènes internationales en première partie de Franz Ferdinand, Kings of Leon, pour vous en citer quelques-uns.Le batteur est également partiellement au chant dans plusieurs morceaux.

« Mkl Jksn » débute avec du funk et une guitare afro-beat et des sonorités d’une kora (harpe-luth mandingue de l’Afrique de l’Ouest). Mutiny on the Bounty n’a pas de limites dans sa création à partir de sa base rock math et s’ouvre de cette façon à un plus large public. La musique dégage une énergie beaucoup plus corporelle que cérébrale. Au-devant de la scène, les corps se balancent

« Mkl Jksn » annonce leur troisième album « Digital tropics » dont la sortie est prévue en avril 2015.

Partie de la setlist : North Korea, Dance Automation dance, Myanmar, Ice ice Iceland, Mapping the universe

Revenons aux mathématiques. L’addition de deux concerts de respectivement 35 et 45 minutes vous donne un total de 80 minutes. La Grange, salle principale peut contenir 500 personnes debout.

Elle est remplie à 80%, les autres 20 pour cent sont restés collés au bar. Après 35 minutes de concert du deuxième groupe, il reste 7/9 du public dans la salle de concerts. Combien de personnes sont présentes au bar compte tenu que 5 personnes sont aux toilettes ?

« Fago Sepia » et « Mutiny on the Bounty” sont des groupes intéressants, mais nécessitent un effort d’ écoute pour une partie du public. Nous sommes le samedi soir et vive le week-end pour s’éclater sans trop se casser les méninges.

Festival La Ferme: Fago Sepia &; Mutiny on the Bounty à la Ferme du Biéreau- Louvain-la-Neuve, le 28 février 2015

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 33908 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte