Magazine Culture

Poutine

Par Apollinee

Poutine

S'il y a bien un enseignement à tirer de ce portrait , "biographie politique du Maître du Kremlin" c'est que l'Occident le  méconnaît grandement.

Et pour cause, l'homme est de marbre. Sportif accompli(judo, ski, natation) et joueur d'échecs passionné, il maîtrise on ne peut mieux ses émotions, ses intentions. Soutenu par une grande partie de la population russe - qui lui sait gré de mettre de l'ordre, de raviver le patriotisme et le sentiment religieux,  après la période de chaos des années 1990 à 2000, "Volodya" incarne cette force tranquille, "force qui va" hugolienne qui sied à une Russie non préparée au jeu de la démocratie. Comment passer impunément d'un régime tsariste puis soviétique, collectiviste, à la démocratie chérie des Occidentaux? 

Sorte de Napoléon surgi après la Révolution française - et la Terreur -  Vladimir Poutine cumule depuis 2000 les mandats présidentiels (2000-2004- 2008 et 2012-..) et primoministériel (2008-2012) restaurant à grands coups de balais le ménage d'un pouvoir vertical. Les oligarques de première génération - ceux qui se sont enrichis, sous l'ère Eltsine-  de fortunes faramineuses - en savent quelque chose qui sont drastiquement exclus de la sphère politique, si ce n'est du pays, dans le meilleur des cas... La lecture des Oligarques (Christine Ockrent- Ed Robert Laffont, 2014) fut hautement révélatrice , le chapitre que Frédéric Pons leur consacre, également.

Pour comprendre Poutine, ou du moins le cerner le plus finement possible, il faut se pencher sur l'Histoire de la Russie - ce passé dont il veut restaurer le sentiment de fierté auprès de ses compatriotes - celle du siège de Leningrad (actuelle Saint-Petersbourg, sa ville natale) intimement lié au destin de sa propre famille et l'effondrement du régime soviétique qui fait perdre à l'ancien fonctionnaire du KGB "ses repères fondateurs et structurants."  Il faut aussi s'écarter d'une vision eurocentrique de la politique.

Frédéric Pons nous livre un diagnostic brillant, abordant sans tabou les crises tchéchènes, géorgiennes, ukrainiennes qui font couler encre et sang, les jeux olympiques de Sotch, ... et le portrait plutôt favorable d'un homme  souvent diabolisé.

Poutine, Frédéric Pons, biographie politique, éditions Calmann-Lévy, décembre 2014, 372 pp


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3456 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines