Magazine Coaching sportif

Marathon Nissan Bordeaux 2015 : la relation presse (suite)

Publié le 06 avril 2015 par Emmanuel S. @auxangesetc

Marathon Nissan Bordeaux 2015 : la relation presse (suite)

A force de tirer sur les mots j'ai fini par blesser quelqu'un. Une femme en plus. Une consultante de son métier. Qui gagne honnêtement sa vie en vendant des événements sportifs comme le Marathon Nissan Alain Juppé Harmonie Mutuelle Europe 1 Nemea I-Run Hoka One Bio c'Bon Volotea Abatilles Vinci Clear Chanel Sud-Ouest TV7 marathon du 18 avril 2015.

Alors voilà je m'excuse pardon désolé. C'est vrai que j'ai facile moi, là, derrière mon clavier le soir, fonctionnaire le jour, quand d'autres triment pour gagner leur pain médiatique quotidien. C'est vrai que je critique le sport-business et ses dérives mais qu'on est tous responsables, moi compris. C'est vrai que l'agence d'Elodie de Bernascom (clic) marche fort parce qu'elle a tout compris au marché mais que c'est pas PUBLICIS ou EURO-RSCG (tiens ça n'existe plus !?! c'est HAVAS Worldwide maintenant, je suis aussi daté qu'une pub sexiste de la mère Denis...)

Elodie de Bernascom (clic), un succès perso, pas la world company, ses réseaux, ses dérives, ses millions.

Elodie de Bernascom (clic) à qui j'avais envoyé mon article m'a gentiment répondu vendredi que j'avais bouleversé P. (je surjoue un peu le truc mais c'est pour doper la fréquentation du blog), Elodie et moi on s'est parlé au téléphone, j'étais dans les allées de Carouf-Montesson vers midi samedi, j'ai fini mes courses en avançant sur les genoux pour faire acte de contrition, je ne vous dis pas la tronche du directeur de magasin quand je suis arrivé en caisse, il a vérifié tout le caddie à la zapette pensant que mon calvaire cachait une escroquerie. Le prochain martyr de la Chrétienté finira emprisonné pour tromperie et usage irrégulier de qualité en vérité je vous le dis.

Ma rédemption s'est poursuivie sur le parking quand j'ai croisé un homme qui voulait me fourguer des cartes postales peintes avec les pieds parce que je suis marathonien, j'ai dit non, il m'a dit je ne vous souhaite pas d'être dans la misère avec 2000€ par mois, j'ai répondu il y a des services publics pour vous aider je paie des impôts pour ça, il m'a toisé vous avez de la chance de payer des impôts, j'ai ajouté je suis content d'en payer, il a conclu c'est que vous êtes cadre.

A peine rentré chez moi je me suis fendu d'un mél d'excuse à madame la consultante P. Je vous le livre brut, vous me direz à l'occasion si ça suffit ou si je dois lui envoyer un abonnement gratuit à vie au blog.

De : Aux anges etc [mailto:emmanuel@auxangesetc.fr]
Envoyé : samedi 4 avril 2015 15:06
À : 'P'
Cc : elodie
Objet : Pardon...

P. bonjour enchanté pardon...

Je suis l'éditeur du blog www.auxangesetc.fr , et c'est moi qui ai écrit l'article malfaisant à l'humour douteux qui vous a un tantinet " perturbé " hier. Je le regrette. L'article n'entendait absolument pas mettre en cause vos qualités ou compétences professionnelles, c'était un simple moyen à travers vous et votre agence de railler la machinerie-artillerie formatée qui entoure désormais chaque grand évènement sportif populaire. Au détriment, à mon goût, du fun du plaisir de la spontanéité de la fraîcheur et des vrais rapports entre les vrais gens. Et de droits d'inscription moins onéreux...

J'apprécie le travail de votre agence pour le peu que je puisse en connaître, elle aura eu sur ce coup-là simplement la malchance (toute relative vu nos 200 lecteurs quotidiens de très grande qualité) de s'occuper des RP du marathon de Bordeaux. Je vous ai donc visée tout simplement par hasard, sans méchanceté, avec ironie et un humour pas toujours très fin j'en conviens. Ou alors trop fin (pas la peine d'en rajouter dans mon autocritique ;-)).

Il est vrai aussi qu'il est très facile pour moi derrière mon clavier de balancer des vannes quand les autres font le boulot et doivent ramener des contrats et de la satisfaction clients pour " vivre " ou en tout cas se nourrir payer le loyer partir en vacances etc. Vous n'êtes pas responsable du système business lié au sport de masse, pas la peine de vous faire porter une croix qui n'est pas la vôtre.

J'espère qu'on se verra avec Elodie sur la ligne d'arrivée du semi de Bordeaux, j'aurai plaisir à vous claquer la bise sous la pluie vers 23h30. Merci de prévoir un parapluie pour vous et un poncho aux couleurs de l'agence pour moi, ça fera une belle photo pour le blog. Et je répondrai bien sûr à toutes vos questions avec le sourire.

Amicalement,

Emmanuel

PS : je viens de vous demander en contact sur LINKEDin, l'échange sera ainsi moins anonyme...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte