Magazine Culture

Anita Blake - Tome 12 : Rêves d'Incube

Par Archessia

Anita Blake - Tome 12 : Rêves d'Incube

Auteur : Laurell K. Hamilton

Éditeur : Milady

Prix : 11,70 €

Ma vie sentimentale n'a jamais été si compliquée. Tous mes partenaires éveillent en moi une faim primitive que j'ai bien du mal à canaliser et Nathaniel jette de l'huile sur le feu, alors que je me suis toujours refusée à lui. Sur le plan personnel, c'est déjà dur à gérer, mais voilà qu'une sale affaire me tombe dessus. Un vampire tueur en série oeuvre à Saint Louis et s'en prend à des stripteaseuses. Je suis, bien sûr, la seule à penser qu'il n'est pas du coin et on m'accuse de partialité ! Difficile de garder la tête froide.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Attention les petits nenfants, cette chronique contient des gros mots]

Pfiou, on peut dire que j'aurais mis du temps pour le lire, celui-là. Deux semaines pour un Anita Blake, je prend ça pour un record personnel. Yep.

Et autant mon amour pour elle ne faiblit pas, autant plus de 1000 pages pour un tome, c'est long et dur à digérer (naaa, je ne ferais pas de blague vaseuse).

Pour ce tome, je crois qu'on a atteint un peu l'apogée sexuelle, là.

On commence comme d'habitude par une scène dans la vie d'Anita (ici, elle est invitée à un mariage), et une enquête policière va vite montrer le bout de son nez.

Cela prend à peu près une centaine de pages. Ensuite. Sexe sexe sexe métaphysique sexe sexe sexe combat sexe sexe sexe sexe philosophie sexe sexe sexe, et on a la suite et fin de l'enquête pendant les 100 dernières pages.

Ca nous fait quand même un bon gros 700 pages de sexe. Ouch, même pour moi qui adore le sexe à la sauce Anita, ça fait beaucoup. Vraiment beaucoup.

Autant ça peut être considéré comme un gros défaut du livre (le fait que l'enquête est totalement reléguée loin dans le décors, qu'on voit des bites défiler à tout de champs ou que même une unique scène de jambes en l'air dure cinq chapitres ...), autant il y a un élément que j'ai a-do-ré à ce propos, et ça sera un énorme pouce levé pour ce volume.

Quoi donc me demanderez-vous ?

Tout simplement, les réflexions et les discussions autour du sexe.

Anita va apprendre peu à peu à accepter et assumer ses différents désirs (ha ben il était temps, ça frôlait quand même limite le foutage de gueule) et, à travers eux, sa vision même des rapports sexuels va changer et évoluer.

Un thème récurrent dans ce tome, au niveau des galipettes, c'est le BDSM (initiales de Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadomasochisme) et les façons dites un peu marginales de s'envoyer en l'air.

Là où ça devient vraiment intéressant et, je trouve, génialissime, c'est qu'il y a beaucoup de discussions sur la déculpabilisation du sexe en général.

Anita commence vraiment à comprendre que, si c'est entre adulte consentant et que ça ne nuit à personne, chacun fait absolument ce qu'il veut dans son intimité et chacun peu trouver son bonheur là où il en a envie, sans culpabiliser ou sans penser pour autant que ça soit "sale", déviant ou pervers.

C'est rare de trouver des histoires qui ne font pas que nous décrire des scènes de cul, mais qui nous parlent réellement de sexualité, et pas seulement de la "classique" comme on l'entend.

Franchement, chapeau bas à l'auteur pour avoir réussit à écrire ça clairement, de façon sensée, éducative et compréhensible pour tout le monde, peu importe que l'on ai l'esprit ouvert ou pas.

Une femme peut apprécier de faire l'amour avec plusieurs partenaires sans forcément être une fille facile. Une homme peut apprécier d'être touché par un autre sans être "une tapette". On peut aimer faire mal sans être un bourreau assoiffé de sang et de cruauté.

Je me lève et applaudis vivement cette superbe initiative qui a redoublé mon amour pour la série. Merci Laurell ! *clap clap*

Bon, après, comme je l'ai dis plus haut, c'est loooong et un peu lourd, quand même. Bien que chaque scène ai son importance dans le récit, certaines n'auraient pas eu besoin d'être autant tirées en longueur, et on aurait pu aisément se passer de certains éléments.

J'ai également été un peu déçue de voir l'enquête policière à ce point effacée de la majorité du bouquin. D'autant plus dommage que j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à les lire, elles sont originales, variées et toujours bien amenées/construites/conclues.

Ici, franchement, aux trois quart du livre, je ne savais même plus sur quoi ils étaient censé enquêter ... Avouez que c'est ballot.

Maintenant, même si le sexe, on en a jusqu'à plus soif, y a pas à dire, c'est du putain de bon sexe. C'est super bien écrit, il y en a pour tous les goûts ou presque, et que ce soit pour les différentes ambiances, les protagonistes ou les détails de chaque papouilles, j'ai trouvé chaque scène absolument jouissive à lire (sans mauvais jeu de mots).

Du coup, tout en étant dérangée par le fait qu'il y en ai vraiment énormément, et en étant déçue qu'elles ne laissent pas de place au reste de l'histoire, chacune de ces scènes ont été géniales à lire.

Un côté policier qui s'essouffle, donc, mais une Anita en constante évolution (après 12 tomes, c'est dingue ! Je suis bluffée) qui grandit, mûrit et en apprend énormément sur elle-même ainsi que sur les autres et ses rapports avec eux.

Un tome hyper intéressant pour l'aspect psychologique et le message hyper positif sur le sexe et la vision que l'on peut avoir sur celui-ci.

J'espère quand même que, maintenant que certains soucis ont été réglés et que certaines questions ont eues leurs réponses, on retournera à des récits où les intrigues sont plus sur le devant de la scène que le vagin d'Anita.

Bonus bande son : Let's talk about sex, de Salt-N-Pepa

Commandez Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'Incube


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dix rêves de pierre, Blandine Le Callet

    rêves pierre, Blandine Callet

    Auteur: Blandine Le Callet Titre Original: Dix rêves de pierre Date de Parution : 23 janvier 2013 Éditeur : Stock Nombre de pages : 256 Prix : 18,00€ 17,10€... Lire la suite

    Par  Bouquinovore
    CULTURE, LIVRES
  • Walking Dead, tome 17 : Terrifiant

    Walking Dead, tome Terrifiant

    Avec ce 17e tome renfermant le 100e numéro de la série, Walking Dead prend un nouveau tournant et nous laisse encore une fois la gorge serrée. Lire la suite

    Par  Fredp
    CULTURE, LIVRES
  • R.A.S., tome 1 (Vilain)

    R.A.S., tome (Vilain)

    Vilain © Poivre Sel – 2013En mars 2005, Lénaïc Vilain, auteur de bandes dessinées, cherche un emploi pour arrondir ses fins de mois. Lire la suite

    Par  Mo
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Rêves de garçons de Laura Kasischke

    Rêves garçons Laura Kasischke

    J'ai acheté 2 livres de Laura Kasischke suite aux conseils de Chrys sur son blog. C'est le premier que je lis. On se retrouve dans un camp de vacances avec ds... Lire la suite

    Par  Mhf
    CULTURE, LIVRES
  • Delirium tome 2, Lauren Oliver

    Delirium tome Lauren Oliver

    Attention lire cet avis peut vous spoiler le tome 1.Résumé : Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis,... Lire la suite

    Par  Maliae
    CULTURE, LIVRES
  • beautiful Dark , tome 1

    beautiful Dark tome

    A paraître aux éditions PKJ en juin 2013 284 pages Appréciations personnelles : Je remercie les éditions PKJ pour leur confianc... Lire la suite

    Par  Karline05
    CULTURE, LIVRES
  • Erenn, tome : L'éveil d'Emily Musso

    Erenn, tome L'éveil d'Emily Musso

    Paru aux éditions Rebelle en décembre 2012 246 pages Appréciations personnelles : C'est encore une fois après avoir subi la... Lire la suite

    Par  Karline05
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Archessia 3634 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines