Magazine Culture

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 5. Episode 7.

Publié le 25 mai 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

Game of Thrones / Saison 5. Episode 7. The Gift.


« I brought you a gift »
« What gift ? »
« I’m the gift »
La scène de la rencontre tant attendue entre Daenerys et Tyrion a enfin eu lieu. C’est court, concis mais c’est déjà une scène mémorable. Car cette scène veut dire que deux univers de Game of Thrones se sont enfin rencontrés. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que cette rencontre arrive dans cet épisode mais le départ de l’épisode, laissant Tyrion et Jorah seuls contre tous. C’est d’ailleurs avec une légère point d’humour que l’on retrouve les personnages et sincèrement, je dois avouer que c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé. Si l’on pense que l’on va envoyer encore une fois Jorah et Tyrion dans des aventures complètement égarées du reste de leur voyage, c’est tout le contraire car ils vont nous conduire droit à Daenerys. Il était temps et cette rencontre au sommet que j’attends depuis le début de la saison promet à mon humble avis de très belles choses. On peut comprendre que Daenerys se méfie dans un premier temps du retour de Jorah, avant que ce dernier ne lui annonce qu’elle a un cadeau pour lui et que ce cadeau s’avère être Tyrion Lannister. En cherchant à introduire cette rencontre sans trop en dire (si ce n’est des présentations formelles) la série veut que l’on re-rencontre certains personnages.

En tout cas, cet épisode suggère pas mal, de bonnes choses pour le futur de Westeros et pas seulement du point de vue de Tyrion. Car si ce dernier est probablement déjà en train de négocier, le plus important ne vient pas là dans cet épisode. Ce que j’ai forcément adoré c’est la façon dont Cersei tente de contrôler ce qu’elle ne peut pas du tout contrôler. Elle pense maîtriser les éléments, mais c’est finalement tout le contraire. La scène, proche de la pédophilie avec le Roi est assez drôle. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que Cersei finisse au cachot mais c’est une excellente nouvelle. Lena Headey est au sommet de sa forme cette année et l’on ne peut donc qu’apprécier le fait que les scénaristes lui en fasse baver dans tous les sens. Car cet épisode conforte dans un premier temps Cersei à sa place avec l’éjection en bonne et dû forme d’une partie de la famille Tyrell dans sa ligne de mire. Sauf qu’elle ne sait pas que la grand mère Tyrell est quelqu’un de bien plus coriace que ça. Elle ne conte pas se faire démonter. Elle s’est faite piéger à son propre jeu et risque donc bien de payer les conséquences. Le début de l’épisode semble rouler pour elle et tout s’écroule en seulement quelques minutes. Cette séquence finale de l’épisode est l’occasion de rappeler que personne n’est à l’abris dans Game of Thrones.

Que tout le monde peut tomber encore plus bas. Margaery pourrait donc faire un retour triomphant dans le prochain épisode. Mais de toute façon, la plus grande défaite de Cersei c’est la perte de son titre, mais malgré tout cela, elle a tenté de garder le pouvoir entre les mains et de contrôler la partie « Reine » du royaume car elle pense être le Reine dans sa tête, elle pense que c’est elle qui est aux côtés du jeune Roi, personne d’autre. C’est pour cela que la scène qu’elle partage avec lui est aussi perverse que complètement tarée. De toute façon, il fallait bien que le plan de Cersei lui retombe sur les doigts. Et c’est bien fait car je trouve qu’elle est toujours aussi vilaine et détestable (en plus d’être l’un des meilleurs personnages de la saison). Mais Game of Thrones ne s’arrête pas que sur les Tyrell ou encore Cersei. Non, il y a aussi bien d’autres choses à raconter dans l’univers de cette série et notamment du point de vue de Sansa. Cette dernière, trahie par Theon, était au coeur d’une scène particulièrement violente à la fin de l’épisode précédent. Le mariage avec Ramsay est de toute façon un arrangement pour le moment. Mais je me demande bien ce que compte faire la série de ce point de vue là car Sansa n’est pas quelqu’un qui compte se laisser avoir comme ça. Je trouve que le personnage a beau vivre les pires choses dans sa vie, elle parvient malgré tout à s’en sortir à sa façon.

Et c’est une excellente chose qu’à la fin de l’épisode, la série toute encore l’occasion de nous surprendre. Ramsay a beau être le méchant de l’histoire, il n’est pas là pour être un personnage qui va faire long feu je pense. Pour ce qui est de la Night’s Watch, les choses continuent de prendre forme. Si ce n’est pas encore la partie la plus passionnante de Game of Thrones, la série parvient à dégoter quelques scènes sympathiques, surtout car tout va de mal en pis. Game of Thrones continue donc de développer une histoire proche de celle de la survie dans un univers hostile alors qu’au départ ce n’était pas vraiment ça la Night’s Watch. Tout cela a énormément évolué depuis que Jon Snow a pris les commandes. Et Snow n’est étrangement pas le personnage le plus important cette fois-ci. En tout cas, la série vient nous prouver une fois de plus qu’elle est capable de tout et surtout de nous surprendre. Rien n’est oublié du côté de Brienne non plus et c’est là que la série ne peut que se révéler et nous proposer des choses encore différentes de ce que l’on connait déjà, sans parler des Sand Snakes qui ont elles aussi une petite place dans l’univers de Game of Thrones qui n’est peut-être pas celle qu’elles mériteraient. En effet, on m’a dit la semaine dernière que la scène était ridicule et que l’on ne voit donc pas le côté épique de ces filles complètement folles. Dommage il est certain, mais quand on ne connaît pas les livres, on ne peut pas comparer et l’on se contente donc de parler de ce que l’on connaît de la série et de ce que l’on peut en attendre.

Par ailleurs, j’aimerais aussi signaler la beauté de la mise en scène et surtout de la photographie dans cet épisode qui est un élément très important dans une série avec des lieux aussi graphiques que dans Game of Thrones. C’est donc une belle chose que de voir aussi la série continuer à arborer un visuel qui vient lécher notre cornée comme il se doit.

Note : 8/10. En bref, toujours solide, la saison consolide ses intrigues.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte