Magazine Culture

Le mot du mercredi : Férir

Publié le 10 juin 2015 par Bastienb

féeJ’espère que mes articles vous éclatent de temps en temps. Oui, dites-moi que je vous férir ! 😀

Bon, trêve de n’importe quoi. Avec ce (vieux) verbe je retourne à la violence peu de temps seulement après vous avoir proposé contondre. Ce verbe, comme moi, vous le connaissez dans l’expression « sans coup férir » qui signifie sans avoir besoin de frapper, sans se battre, sans rencontrer de résistance. Et on comprend alors que férir veut dire « porter un coup, taper, frapper » (et comme souvent, le mot vient du latin ferire qui veut dire… Euh… Ben… frapper !). Vous pouvez donc vous tenir prêt à férir, mais croyez-moi, vous aurez l’air moins couillon de nos jours si vous tenez prêt à frapper (voire administrer une branlée).

Et dans un sens encore plus désuet, férir c’est aussi se prendre d’un grand intérêt pour quelqu’un mais plus souvent pour quelque chose. Mais si, mais si ! Vous connaissez parfaitement le participe passé du verbe, qui lui a réussi à rester dans le langage courant,  la preuve : « Bien que scientifique de formation, cet homme était féru de belles lettres ». Et toc !

Et c’est donc sans coup férir que je retourne dans les méandres d’internet…


========================================
Consultez l'article complet sur le site Culture Générale


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 55498 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine