Magazine Culture

Comment toucher au mieux votre audience sur le web ?

Publié le 11 juin 2015 par Aude Mathey @Culturecomblog

Intégrer la recherche vocale dans votre stratégie SEO

Connaissez-vous l’entreprise Veveo ? Récemment récompensée pour son interface de reconnaissance vocale, elle a découvert, lors d’une de ses études, que 3 personnes sur 4 étaient déçues de leur interface vocale pour trouver des contenus relatifs aux programmes télé.

La principale raison résultait dans l’incapacité des utilisateurs à formuler les bons mots clefs afin de trouver un programme. Ils trouvaient que les recommandations proposées n’étaient pas précises ou hors-contexte. Pour pallier ce problème, Veveo a mis en place une interface vocale qui peut être utilisée depuis un téléphone ou un appareil mobile.

Ce type d’interface n’est pas nouveau, Google ou Apple ont déjà leurs propres outils dédiés à la recherche vocale. Mais toutes les entreprises ne peuvent pas se munir d’une interface développée, la technologie utilisée étant parfois très complexe. Enfin était complexe, car l’accès à ce type de technologie s’est démocratisé, vous permettant de créer votre propre interface de recherche.

Bakhtiar Zein /

Bakhtiar Zein / Shutterstock

Attention, vous n’aurez jamais l’expérience de Google pour présenter des résultats précis. Cependant vous pouvez vous focaliser sur la connaissance que vous avez de vos propres clients. Connaissez leurs intentions, leurs façons de parler et incorporez votre expérience dans l’interface. En maitrisant les codes de votre secteur, alors vous pourrez proposer des résultats de recherche de qualité.
(Vous obtiendrez de très bons résultats.)

Intégrer la sémantique dans vos vidéos

Utilisez toujours des vignettes pour présenter vos vidéos, « Google s X labs » a développé un logiciel pour reconnaître les objets. D’après le dernier test proposé par Google, sur plus de 10 millions d’images aléatoires provenant de vidéos sur Youtube, l’algorithme a pu reconnaitre 75% des requêtes demandées.

Prenons un autre exemple. Thinkglue LTD est une autre compagnie de reconnaissance des vidéos. Avec leurs outils développés, ils peuvent désormais créer des filtres spécifiques pour bloquer les vidéos à caractère inapproprié. Au lieu de scanner toutes les données d’un site, ils analysent le contenu des vidéos et peuvent déterminer si le site propose du contenu accessible à toute la famille.
Désormais vous devrez penser à la qualité de vos vidéos sur vos sites et essayer de créer du contenu original, unique.
Plus besoin de présenter des vidéos de votre organisation par l’intermédiaire d’une interview de votre responsable / conservateur / directeur de création. Nous rentrons donc dans une ère où les données liées aux vidéos seront désormais structurées et lisibles par les moteurs de recherche.

Max Griboedov / Shutterstock
Max Griboedov / Shutterstock

En considérant que la recherche sémantique pour les vidéos a progressé, par exemple pour les producteurs de shows ou de séries, une opportunité apparaît.

Cependant en quoi est-ce pratique pour des petites entreprises ou des organismes à but non lucratif ?

Cela devient intéressant lorsque l’on crée par exemple de la publicité en vidéo. Désormais, avec un bon balisage sémantique, vous allez pouvoir être trouvé rapidement, en touchant une audience plus apte à écouter votre message commercial.

Avec Google Display Network, on peut télécharger une vidéo sur un réseau de distribution. Google va alors automatiquement déterminer le contenu de votre vidéo et le placer en fonction du contexte de la vidéo.

Anticiper les recherches de votre audience

L’habilité à prévoir des informations grâce à « Google NOW » vous permet de trouver des clients potentiels avant même qu’ils ne pensent à vous.
D’un point de vue sémantique, l’objectif n’est pas de leur proposer un service qu’ils recherchent mais ce qui va après la recherche. L’objectif est d’anticiper la future recherche. Si un utilisateur recherche “hôtel à New York”, alors la prochaine recherche sera peut-être “billet d’avion USA” ou “visa Etats-Unis”

N’hésitez donc pas à vous positionner sur des requêtes qui anticipent une demande. Avec les technologies de tracking vous allez pouvoir désormais étudier le comportement de votre audience, combien de temps un utilisateur passe sur une page, que visite-t-il après etc… Ces données vous seront très précieuses, pour étudier et comprendre votre audience. N’oubliez pas aussi l’aspect émotionnel de votre audience. Les émotions sont un aspect important du processus de recherche.
Jusqu’à présent, les robots ne sont toujours pas capables d’analyser vos sentiments. Pourtant, comprendre et analyser les sentiments de votre audience vous permet d’avoir un impact important sur les résultats de recherche.

Actuellement l’analyse des sentiments est un aspect déterminant pour mesurer la performance d’une marque sur les réseaux sociaux. Les émotions permettent de présenter un contexte dans l’intention de recherche.
Les émotions induisent un comportement de recherche déterminé qui, bien exploité, vous permet d’effectuer une stratégie de contenu.
Votre contenu sera en effet beaucoup plus impactant si vous avez déjà effectué une analyse émotionnelle de votre audience.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aude Mathey 2254 partages Voir son profil
Voir son blog