Magazine Science & vie

Le Pouvoir de l'Imaginaire (410) : " Et si on mettait PARIS en bouteille?"

Publié le 11 juin 2015 par 000111aaa

Vous constatez que les commentaires à ce blog expriment librement  des réactions parfois  de refus et que je ne m’en formalise pas … Mais le problème n’en demeure pas moins : dans l’état actuel des recherches académiques, seuls les théoriciens des Cordes et ceux des «  boucles » de la gravité quantique ( et d’ hérétiques divers et variés ) arrivent à marier  interactions gravitationnelles et interactions de mécanique quantique  ….Et c’est ainsi , que cela vous plaise ou non ! Donc continuons encore aujourd’hui d’étudier les étonnements de ma petite fille !

------------------------------------------------------------------------

-«  Il serait bon PAPY  que tu répondes  un peu plus clairement à mes questions sur les Univers de signes opposés ? D’abord est-ce possible ?

-«  Si tu changes CLARA  le sens de l’interaction gravitationnelle  G et que d’attractive elle devienne répulsive , ce sera  comme si tu changeais le signe de l’univers : non seulement les pommes ne te tomberaient plus sur la tête ,mais tu partirais dans l’espace avec elles !

-«  Et comment un tel phénomène pourrait-il se produire ?

-« Je te rappelle que  l'expansion de l'Univers est le nom du phénomène qui voit à grande échelle les galaxies s'éloigner les unes des autres par un gonflement de l'espace  mais qu’ à plus petite échelle, l'expansion n'affecte pas la taille des objets. Or en 1998, deux équipes d'astronomes, dirigés par Saul Perlmutter et Brian P. Schmidt sont parvenues à un résultat inattendu   : l'expansion de l'Univers semblait s'accélérer. Ce résultat a paru surprenant car il n'existe aucune théorie pour l'interpréter. Il implique en effet   l'existence d'une forme inconnue de matière/énergie dont la pression serait négative,( le gaz de CHAPLYGIN par exemple) avec un comportement répulsif et non pas attractif  de la gravitation. Cette forme hypothétique et appelée énergie noire ou parfois constante cosmologique, représente  un des problèmes non résolus de la cosmologie actuelle.

 Bien entendu  de  nombreux travaux théoriques et même expérimentaux voire aussi  militaires ont été développés sur  la gravité négative   ou l’anti gravité …Suite au paradoxe de la violation de symétrie CP, le physicien soviétique Andrei Sakharov émit en 1967 l'hypothèse de l'existence d'un univers parallèle, où de manière symétrique l'antimatière prédominerait sur la matière ; la gravité y changerait de sens mais également la flèche du temps. Cette hypothèse exotique n'a débouché que sur peu de travaux scientifiques. Parmi eux , on trouve Nathan Rosen, Jean-Pierre Petit, Gabriel Chardin, Michael Boris Green, John Henry Schwarz, Abdus Salam (prix Nobel de physique en 1979),  Sabine Hossenfelder ……Mais d’une certaine façon tous les théoriciens de la gravité en boucles quantique du célèbre PERIMETER INSTITUTE(  BOJOWALD  nottament) viennent se raccorder eux aussi à cette hypothèse  d’inversion  « de signe » de G  et de rebonds  d’univers .Il y a même parmi eux des gens qui travaillent sur les signes  astronomiques  qui permettraient de tester  ces hypothèses ….En particulier à  partir du FDC  ( le  fond fossile microondes )….Personnellement l’échec récent des américains avec BICEP 2   , pour y détecter l’inflation de  LINDE/GUTH  et les ondes gravitationnelles du BIG BANG  me rend sceptique …

Theories of the origin-big bounce

   in apposition to the big bang theory, the big bounce theory states that the universe expands and contracts in a repeating cycle. This theory states that universes similar to ours existed before the big bang, and after a period of expansion, the universes begin to shrink in a "Bouncing" motion. They then shrink into a point smaller than an atom and explode into a big bang. (See BIg Bang Page for explanation.
Picture

-«  Je suis d’accord avec toi PAPY …. Comment imaginer trouver des traces d’un précédant univers  à travers le rétrécissement précédant   le rebond ? Nous sommes là dans un imaginaire pur …..Il n’en reste pas moins que  je reste intéressée par la notion de l’énergie de l’espace ( ou encore par la notion thermodynamique d’enthalpie standard de formation de l’espace  vraiment vide )

-« Tu te  poses peut être une question inutile, CLARA , si l’Espace  3D ,vide ou non  est là depuis toujours et  y restera pour l’éternité (JJM)….(Il n’a eu et n’aura « ni dieu ni maitre »(HAWKING) !)

-« Les prémisses d’un espace  OSCAR 1 D  qui s’élabore  ensuite 3D grâce à  une « pichenette » aléatoire mais inévitable ,à la longue  de l’infini du temps ,m’intriguent  PAPY…… C’est pourquoi  je vais te proposer de partir «  musarder » dans une autre direction …..Sans vouloir t’ imposer  plein de formules mathématiques dans un article, je dois te rappeler que si  on part de l’équation d’EINSTEIN  qui représente la géométrie de l’espace-temps , on peut montrer de façon rigoureuse qu’elle  se réduit alors à une équation de Poisson, modifiée par le terme cosmologique :

Δ V  =  4 ∏ G ( ρ - 2ρΛ)  , où  V est le potentiel newtonien de gravitation  , G  la constante gravitationnelle  , ρ  la masse volumique ,     ρΛ  celle relative à Λ…..  

   D’où il s ‘ensuit que pour un fluide réel, la masse volumique est toujours positive et l'effet gravitationnel est toujours attractif. En revanche, avec une constante cosmologique positive, la masse volumique associée est aussi positive, et la présence du signe « moins » entraîne un effet gravitationnel répulsif. Voilà ce que nous enseigne  EINSTEIN   sur la constante cosmologique identifiée à la densité de l ’énergie du vide   ……

 Mais plus encore , je trouve fascinant PAPY  que plus on embrasse l’univers dans sa dimension  la plus grande (l’  astrale ), plus  la valeur de Λ, la constante cosmologique   expérimentale   diminue …….  les calculs de cette densité d'énergie  du vide à l'aide du modèle standard   des particules donnent une valeur gigantesque  alors que la valeur attendue de la constante cosmologique  ( astrale) est extrêmement faible, avec une différence de plus de 120 ordres  de grandeur . Il n'existe aucune explication ou théorie physique des champs donnant une valeur faible et non nulle pour l'énergie du vide.)

-« Tu as raison et  pour t’apporter une  contradiction  complémentaire  , je te fais remarquer CLARA  , que si la constante cosmologique ou La densité de l’énergie du vide était si grande,  alors  à notre échelle macroscopique  , la courbure de l’espace  observable de nos yeux deviendrait si grande  , que tu ne verrais plus tes pieds ! ….. O r que disent les observations récentes ????  Elles impliquent une densité d'énergie notamment  noire  faible  compatible avec les mesures d’expansion ….

Et en conclusion, je devrais te répondre  CLARA  que si j’ignore qui a tort ou qui a raison  dans cette valeur de Λ  ou de la densité de l’énergie du vide  , j’aurai d’autant plus de mal à te  calculer  cette enthalpie standard de   la création d’une cellule de l ‘ l’espace   ( a partir de rien !)  que tu me demandes ……  ou à l’inverse   son enthalpie de disparition ….(voir la photo )

DSC00115.JPG

-« Tu m’as en réalité déjà répondu  PAPY  en me disant  que selon toi  l’espace nu et vide  est éternel !!!! Et qu’il s’y « loge » parfois  nos espace-temps et notre vie !!!!! Il n’empêche que je me demande ce qui se passerait  si   les deux valeurs de Λ s’avéraient  chacune à son échelle  exactes  , toutes deux  !!! …Et si tout le monde avait raison ?

-«   Cela impliquerait peut être  CLARA   qu’à l’échelle subquantique  ou plus infime encore  ,cette valeur de densité d’énergie de l’espace vide devienne  phénoménalement encore plus grande   !!!  Cela justifierait même le chaos énorme  d OSCARS  qui   n’attends  qu’un   epsilon  pour sortir de son zéro global …..

-«   Ce serait alors comme la densité de l ’énergie   du vide  d’un point  du subSUBSUBquantique  , une cellule   PRIMORDIALE DE  LE MAITRE alors ?????  Ce serait encore l’énergie  du rétreint de  BOJOWALD   , entre 2 univers , ou mieux   une  du BIGBANG ? Une cellule   du « doigt de Dieu »,PAPY ????

-«   PAS DE CA  ICI CLARA !

 A SUIVRE 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine