Magazine Culture

Retour sur L’ART PREND LE LARGE à Sète

Publié le 11 juin 2015 par Idherault.tv @ebola34
Retour sur L’ART PREND LE LARGE à Sète Retour en images sur l'exposition L'ART PREND LE LARGE à Sète - Juin 2015

L'ART PREND LE LARGE à Sète

La ville de Sète dans l'Hérault proposait pour les 6 et 7 juin 2015 un week-end entièrement dédié à l'art et à l'échange entre artistes et visiteurs. Peintures, sculptures et installations étaient à découvrir sur le quai de la Daurade pour cette déambulation intitulée " L'art prend le large" .

Une manifestation d'art actuel, initiative populaire de l'association du Quartier de la Plagette, dans les barques prêtées par les pêcheurs. Rencontres art & rue, ville & étang, vent & gens. Sète, quai de la Daurade.

Retour sur L’ART PREND LE LARGE à Sète

Une exposition pas comme une autre. Singulière comme est l'île qui l'accueille : cité de tous mes amours, de tous mes retours et de mes plus belles découvertes. Où pourtant je ne réside pas, le hasard ayant décidé que je dorme et hiberne en quelque station balnéaire proche où les notions d'ouverture, de curiosité, d'intérêt prennent un sens totalement différent. Mais suffisamment proche pour me permettre d'y passer beaucoup de mes journées et quelques unes de mes nuits.

Cette singularité sétoise s'affiche dans cette culture de l'art sous toutes ses formes dont elle ne peut que s'enorgueillir. Entre festivals, expositions, musées, galeries et même bars ou restaurants servant de lieux d'accueil aux artistes, le choix est plus que vaste. En dehors d'une culture que l'on pourrait qualifier " d'officielle ", le terme ne se voulant pas péjoratif, émergent de nombreux événements portés par des citoyens, des associations ou des opérateurs privés créant une véritable et authentique dynamique artistique.

Retour sur L’ART PREND LE LARGE à Sète

Ce fut encore une fois le cas avec cette exposition joliment nommée " L'art prend le large ". Exposition plurielle réunissant des artistes différents, en un lieu hors du commun, ce quai de la daurade et où l'on pouvait se plaire, sous un soleil caniculaire, à " piocher " des œuvres, les découvrant à son gré, discutant avec les artistes présents le long du canal profitant ainsi d'une très légère brise marine bienvenue.

Tout apprécier dans une exposition collective relève de la gageure d'où l'intérêt de ce quai ne fixant aucune règle, offrant toute liberté aux spectateurs de picorer l'art comme ils le désirent, selon leurs choix ou leurs envies.

Le tout accompagné par les " présences " de Joel Bast, sous le regard tendre d'un Pierre Vassiliu en carton mâché.

Au final, une très belle après-midi passée en compagnie charmante qui laisse de forts beaux souvenirs et développe l'imaginaire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idherault.tv 34444 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine