Magazine Société

Communiqué de presse du 12 06 2015

Publié le 12 juin 2015 par Asse @ass69014555

Nous souhaitons participer à un accueil des migrants
qui leur donne le temps de choisir leur avenir
de manière sereine et éclairée

Notre association apporte une aide inconditionnelle aux sans-abris, sdf et exclus. Depuis début 2013, nous rencontrons entre autres des migrants - européens et non européens - qui ne se déplacent pas vers les lieux dédiés à l'alimentation, le soin, l'information et la prise en charge par méconnaissance, difficulté de se déplacer d'un point à l'autre, crainte des forces de l'ordre, etc.

Depuis plusieurs semaines, c'est dans ce contexte que nous accompagnons matériellement les migrants du Pont de la Chapelle en délivrant des denrées aux bénévoles de la paroisse Saint-Bernard qui avaient pérennisé les petits déjeuners du week-end.

Après l'expulsion de leur campement, nos équipes de bénévoles ont procédé elles-mêmes à des distributions alimentaires sur tous les lieux de regroupement, du parvis de l'église Saint-Bernard aux jardins Dormoy en passant par la rue Pajol.

Depuis lors, nous interpellons les élus pour qu'un espace de jour soit ouvert de toute urgence et de manière pérenne pour y accueillir sereinement les migrants qui le souhaitent à l'écart de ceux qui les entraînent - parfois au détriment de leur sécurité - dans des formes revendicatives dont nous nous sommes très rapidement désolidarisés.

Nous souhaitons mettre en place

Des distributions alimentaires
Entraides-Citoyennes souhaite prendre en charge cet aspect dans un lieu aux conditions d'hygiène correctes avec un accueil calme, propre à créer du lien et à instaurer la confiance.

Un soutien médical
Du traitement immédiat de cas de gale aux premiers soins pour éviter l'aggravation de petites blessures, à l'orientation vers les structures médicales ad hoc en partenariat avec Médecins du Monde.

Une aide au choix éclairé de leur avenir
D'une information complète de leurs droits en partenariat avec des associations telles que la LDH et le GISTI à un accompagnement, le cas échéant, vers les structures spécialisées, notamment dans l'accompagnement au droit d'asile.

C'est dans ce contexte que nous demandons aux élus de la ville de Paris et des mairies d'arrondissement de nous recevoir pour étudier cette possibilité dans les meilleurs délais.

Sylvie Lhoste
Présidente

Communiqué de presse du 12 06 2015

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Asse 15025 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog