Magazine Environnement

COP 21 : Qu’est-ce que c’est?

Publié le 11 juin 2015 par Lecoloblog @lecoloblog

Parce que vous en entendez parler régulièrement et parce que ce n’est que le début, il me semble judicieux de débroussailler un peu ce sujet mystique qu’est la COP 21. Vous me remercier plus tard quand vous pourrez briller en société

C’est donc parti pour un long post sur la fameuse COP 21, que j’essaierais de maintenir aussi intéressant que possible

Histoire

Au commencement, il y avait le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992. C’est durant ce Sommet que les Nations Unies dans le pessimisme et l’ombre du changement climatique planant sur leurs têtes, décidèrent de former la CCNUCC autrement dit, la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (si tu arrives à sortir ça à table, lecteur, tu auras la classe). Cette convention prend la forme d’un texte ratifié par la quasi totalité des États reconnus par les Nations Unies, et qui a pour but d’inciter ces États à:

  • analyser et rapporter la situation de leur pays en terme de gaz à effet de serre,
  • mettre en oeuvre des politiques de réduction des gaz à effet de serre
  • fournir une aide financière et technologique aux pays en voie de développement
  • coopérer pour se préparer aux éventuels impacts d’un changement climatique

Notons également que ce document reconnait officiellement l’existence du changement climatique et la responsabilité de l’homme dans ces perturbations, notamment celle des pays industrialisés (avis aux climat-sceptiques, 195 pays sont d’accords depuis 1992)

Mise en oeuvre

Pour aboutir à quelque chose, la CCNUCC a créé une instance de décision, la fameuse COP ou Conférence des Parties. La COP c’est donc la réunion de tous les décideurs de chaque État signataire, pour veiller à fournir des efforts constants pour le climat. La COP se réunit chaque année, à Bonn (siège) ou ailleurs si une des Parties offre son accueil. C’est donc pour cela que la COP 21 (21ème édition) se tiendra à Paris, parce que la France à proposer d’accueillir ce qui s’apprête à être l’un des rendez-vous internationaux les plus importants en matière de climat.

La CCNUCC se compose par ailleurs de deux organes additionnels, un organe de conseil scientifique et technologique et un organe de mise en application.

À noter que les décisions prises par la COP ne peuvent être prise qu’à l’unanimité ou par consensus, ce qui rend souvent la démarche compliquée et n’aboutie pas souvent à grand chose…

Vous entendrez peut-être également parler de CMP11. Il s’agit ici du terme employé depuis le protocole de Kyoto (2005). La CMP, c’est en fait la COP, spécial revue du Protocole de Kyoto, un peu comme un point supplémentaire à l’ordre du jour (pendant lequel Barack Obama a le temps d’aller au toilette, prendre un sandwich et textoter Michelle, puisque les États-Unis n’ont toujours pas ratifié le protocole). Cette année sera donc la 11ème édition.

Les enjeux de la COP 21

Si vous suivez, vous aller me dire « OK, si ils se voient tous les ans, pourquoi cette année j’en entends parler plus que d’habitudes? ». La première raison c’est probablement parce que ça se passe en France et que tu es au coeur de l’action, lecteur!

Mais la raison principale c’est que les enjeux de cette 21ème COP sont cruciaux. Et notamment L’ENJEU, the one, de maintenir ce réchauffement climatique sous la barre symbolique des 2°C. Symbolique, certes, mais pas tant que ça. Petite illustration du site Wait But Why in English in the text pour t’aider à visualiser :

COP 21 : Qu’est-ce que c’est?

Pour faire simple, -5°C ce serait l’Âge de Glace et +5°C plutôt Jurassic Park. 2°C c’est ce que, selon les scientifiques notamment du GIEC, notre planète pourrait gérer sans impact dramatique pour la faune, la flore et à terme l’espèce humaine.

La COP 21 a donc pour but d’aboutir à un vrai accord international contraignant pour limiter la casse et commencer à s’adapter aux premiers impacts qui se font déjà sentir sur Terre. Cela consistera notamment à se fixer des objectifs pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. Et comme tout le monde a bien vu que les changements étaient là, ils ont décidé que l’adaptation à ces changements devrait occuper au moins 50% des discussions et des finances.

Cependant, cet accord ne serait applicable qu’à partir de 2020, ce qui nous laisse encore beaucoup trop de du temps. En effet, la période 2013-2020 est couverte par la deuxième partie du protocole de Kyoto décidée lors de la conférence de Doha.

Par ailleurs, la COP se donne pour mission de lever 100 milliards de financement par an à partir de 2020, en partie à travers un Fond vert pour le climat. Ces financements auront pour but d’aider les pays en développement à se diriger directement vers une croissance durable, sans passer par la case « je crache du CO2 à foison parce que j’aime ça ».

La COP devra aussi tenir un Agenda des Solutions, pour promouvoir et transmettre les bonnes idées de chaque pays.

Préparation

Une nouveauté cette année, grâce à la convention de Varsovie en 2013, les pays membres sont invités à publier AVANT la COP 21 leur contribution national à la réduction des gaz à effet de serre et à la l’adaptation aux changements climatiques.

Ces contributions doivent aller au delà des engagements pris par les parties jusque là, à horizon 2020+. Le but est donc de créer une dynamique positive et d’inciter les pays à se surpasser et à informer plus en amont des discussions. En gros en octobre-novembre, la CCNUCC sera en mesure d’évaluer l’impact global de toutes les contributions. Cela servira de base de discussion pour la COP de décembre.

Vous pourrez retrouver toutes les contributions au fur et à mesure de leur publication sur cette carte interactive

Sachez également qu’aujourd’hui se terminait la Conférence sur le changement Climatique à Bonn, sorte de préambule à la COP 21 avec les deux organes de conseils scientifique, technologique et de mise en oeuvre.

Organisation

logo_tousensemble

La COP 21 se tiendra donc du 30 Novembre au 11 décembre à Paris, notamment sur le site du Bourget. C’est Laurent Fabius, ministre des Affaires Étrangères qui présidera cette COP, accompagnée de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie et du Développement Durable. Ils auront pour tâche principal d’orienter les débats vers ce fameux accord tant attendu, et on sait que ce n’est pas une mince affaire.

En tant que particulier, vous n’aurez, bien sur, pas la possibilité de participer aux débats, mais les organisateurs ont prévu un espace pour la société civile, qui devrait être un lieu d’information et de débat pour impliquer plus sérieusement les citoyens que nous sommes. Le programme n’est pas encore présenté, mais je pense que cet espace informera le public des différents projets labellisés COP 21. Peut-être y aura-t-il également des conférences, des projections, des séances de débat. Je vous conseille de garder un oeil dessus. Si vous êtes sur Paris en fin d’année, ça peut valoir le détour.

Vous voilà maintenant au fait de ce qui se passe dans la sphère politique internationale en matière de climat. En attendant cette COP, je vous propose de données vos voies aux solutions qui vous inspirent sur My Positive Impact, un projet labellisé COP 21 de la fondation Nicolas Hulot. L’Écolo.com est déjà ambassadeur Alimentation et Aménagement du territoire. À vous de jouer!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecoloblog 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine