Magazine Musique

Remember: 13 juin 2005, une victoire bien amère

Publié le 13 juin 2015 par Rachelmj @OnMJFootsteps

10456044_253970334809045_6417394133691352698_n

Il y a dix ans aujourd'hui, le 13 juin 2005, un jury de Santa Maria, en Californie acquittait Michael Jackson des accusations de pédophilie et de complot portées à son encontre.

Le procureur de Santa Barbara, Tom Sneddon accusait Michael d’avoir molesté Garvin Arvizo, un jeune garcon atteint d’un cancer que Michael Jackson avait pris sous son aile, puis d’avoir enlevé sa famille. Thomas Mesereau, l’avocat de Michael Jackson a monté une défense brillante et, après quatre mois de procès, Michael a été acquitté.

Mais le mal était fait.

10302225_253969348142477_2917552494609353757_n1

Durant des semaines, Michael a du faire face à des témoignages et à de folles accusations. Sa vie entière a été exposée ouvertement: ses finances, ses peccadilles personnelles, les relations avec toutes les personnes qu'il connaissait, les descriptions des parties de son corps. Sa mère et parfois son père, ou un frère, assis derrière lui, ont entendu tout cela. Tout a été enregistré.

Tout a été fait pour ruiné Michael Jackson et cela a fonctionné.

Lorsque le jury a rendu son verdict, Michael Jackson était détruit. La victoire n’a pas été fêtée. Il en avait trop subi. Il a pris ses enfants et a quitté la Californie. Tom Mesereau lui a dit: "Pars maintenant". Pourquoi? Parce qu’il savait (...) et toute personne raisonnable qui avait assisté à ce cirque depuis l'arrestation de Michael Jackson en Novembre 2003, savait ce que Sneddon ressentait pour lui. Sneddon ne s’arrêterait pas tant qu’il n’aurait pas mis Michael Jackson en prison. S’il était resté à Neverland, il aurait continué à être une cible.

10407066_253981251474620_2561935316360198270_n

(...)

Les jurés du procès pensaient qu'une fois qu'ils auraient acquitté Michael, les portes en or massif de Neverland s’ouvriraient à nouvau et qu’il remercierait chacun d'entre eux individuellement. Ils se trompaient. Les portes se refermèrent à tout jamais. Michael Jackson n'a jamais été revu à Los Olivos. Deux semaines plus tard, il disparaissait avec ses enfants. Le coup d'envoi de quatre années d'errance, de pays en pays, de maison de location en maison de location et qui se terminerait par sa disparition.

Neverland était devenu silencieux.

Une victoire bien amère au final.

MJJ VICTORY (2)

Source: texte inspiré et traduit de showbiz411.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rachelmj 20063 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine