Magazine Culture

L'intelligence et la vie sociale des cochons !

Publié le 13 juin 2015 par Pege @pg120
Salut à tous,   L'intelligence et la vie sociale des cochons !
Du site le Huffington Post :
   ¨ Les sangliers (Sus scrofa) ont été domestiqués, il y a environ 9000 ans à plusieurs endroits dans le monde et ont donné naissance aux sangliers domestiques (Sus scrofa domesticus), plus couramment appelés cochons ou porcs [1]. Sangliers et cochons sont parfaitement interféconds.
Morphologie et physiologie ! 
   Les cochons mesurent entre 90 et 180 cm. Leur poids moyen est de 150 kg, mais ils peuvent peser jusqu'à 300 kg. Leur vitesse de pointe est de 45 km/h à la course. Leur espérance de vie est d'environ 25 ans. Ils peuvent manger une grande variété d'aliments: feuilles, tiges, racines, tubercules, fruits, fleurs, graines, champignons, œufs, escargots, limaces, etc.
Univers sensoriel !
   Les cochons ont un odorat aussi développé que celui des chiens. Leur portée olfactive se compte en centaines de mètres. À la seule odeur, les cochons peuvent identifier un individu, connaître son sexe, son statut reproductif et son statut social.
Vie sociale !
   À l'état sauvage, les cochons, comme les sangliers, vivent en groupes familiaux matrilinéaires, comprenant entre 2 à 5 truies, leurs petits de l'année, et un verrat pendant la saison des amours. Le reste de l'année, les mâles vivent dans des groupes de mâles. Les petits âgés de plus d'un an peuvent continuer à vivre dans leur groupe d'origine, mais souvent les jeunes verrats rejoignent ou forment des groupes de mâles.
Mémoire !
   Les cochons étant des animaux fouineurs, ils ont une excellente mémoire spatiale et optimisent leur recherche de nourriture en fonction de la vitesse de renouvellement des ressources. Quand il s'agit d'une ressource naturelle (des champignons, par exemple) et qu'ils ont tout mangé, ils attendent plusieurs jours avant de ré-explorer l'endroit. Quand il s'agit d'une ressource qui se renouvelle rapidement (une mangeoire réapprovisionnée plusieurs fois par jour par un humain), ils l'explorent en premier dès qu'ils commencent à avoir faim.
Intelligence machiavélienne !
  Une jeune truie se dirige vers une source de succulentes racines, quand elle croise la femelle dominante de son groupe, plus massive qu'elle et connue pour lui chiper régulièrement de la nourriture. Au lieu d'aller jusqu'à l'emplacement des racines et creuser (à portée visuelle de sa rivale), elle poursuit son chemin dans une autre direction. Plus tard, quand la rivale s'en est allée, elle revient chercher les racines.
Le test du miroir !
   Le test du miroir consiste à tester la capacité d'un animal à reconnaître sa propre image dans un miroir. Dans sa version standard, après avoir habitué un animal à un miroir, on peint une tache colorée sur son front. À son réveil, on observe sa réaction : va-t-il se frotter le front? Il s'agit de l'une des expérimentations permettant de mettre en évidence la conscience de soi chez un individu (d'ailleurs il a d'abord été utilisé avec des enfants humains).
Les cochons héroïques et nageurs !
   Nombreux sont les cas de chiens altruistes. Des comportements similaires ont été observés chez les cochons.
  En Amérique et en Australie, des cochons vivent dans la nature, comme des sangliers. C'est ainsi qu'une bande d'une vingtaine de cochons habitent une petite île des Bahamas appelée "Big Major Cay", et surnommée "Pig island" en leur honneur.
http://quebec.huffingtonpost.ca/pierre-sigler/lintelligence-et-la-vie-sociale-des-cochons_b_6986224.html?ncid=tweetlnkcahpmg00000011
Pégé
Pégé Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pege 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte