Magazine Culture

Critique – iZombie – Saison 1

Publié le 14 juin 2015 par Avisdupublic.net @avisdupublicnet

Critique de la première saison d'iZombie, une des nouvelles séries de la chaîne CW. Entre amour des cerveaux, humour noir et des épisodes punchy, la série n'est-elle pas trop girly ? Voici notre avis sur cette saison 1.

CW est connue pour diffuser l'électrique série The Flash et la ténébreuse Arrow. Lorsque la chaîne a choisi d'adapter un nouveau DC Comics, cette fois-ci dans l'univers zombie, il faut avouer que cela faisait peur et les avis étaient partagés.En effet, les séries sur les zombies commencent à inonder le marché. Nous avons par exemple effectué les critiques de toutes les saisons de The Walking Dead et l'on a noté une certaine diminution dans la qualité de l'intrigue. La série The Strain a conquis une partie des fans de série alors que Z Nation a clairement montré des signes de faiblesse. On était donc en droit de se poser de nombreuses questions. La série va-t-elle être un énième horror show ? Va-t-on avoir le droit à un peu d'humour ? L'adaptation sera-t-elle fidèle au comics ? Nous allons tenter de répondre à ses différentes questions.

Une mise en scène maîtrisée

On vous avait présenté le pilote d'iZombie et donné notre avis dessus. Attractif, intriguant et ouvrant beaucoup de possibilités, il était certain que la série allait être assez complète. Cependant, cela n'est pas toujours un gage de qualité. On attendait donc avec impatience la suite des événements et comment ils allaient se mettre en place. Certaines intrigues s'enroulent dans une jolie complexité et d'autres se découvrent à chaque épisode. C'est très agréable et doucement amené. Les dialogues sont parfois assez drôles, notamment lorsque l'actrice principale mange un cerveau (sa nourriture) lui donnant une partie des souvenirs et de la personnalité du défunt. Répliques drôles garanties ! Pour rappel, Liv est médecin et effectue des autopsies. On ne peut donc pas critiquer sa façon de se nourrir.

Un scénario bien ficelé

C'est à mon avis l'un des points forts d' iZombie. A chaque épisode, il y a une petite aventure qui ouvre sur une " quête secondaire " tout en avançant dans le fil rouge de la série. J'étais apeuré par la gestion des souvenirs des défunts dans l'esprit de Liv (le personnage principal). Cependant, iZombie suit son petit bout de chemin et le fait astucieusement. Les personnages s'étoffent autour de Liv et chacun commence à avoir son importance. Entre l'ami qui découvre l'existence des zombies et veut les fracasser, son chef qui veut la sauver de cette " maladie " ou encore le flic qui doute de certaines personnes de son entourage, beaucoup d'événements amènent la série sur de bonnes bases pour le futur.

Des acteurs au niveau ?

Disons le tout de suite, Rose McIver, l'actrice qui interprète le personnage principal, amène une dose de fraîcheur continue et joue à merveille les multiples personnalités qu'elle devient lorsqu'elle mange un cerveau. J'ai un petit faible pour Malcolm Goodwin qui interprète le détective Babineaux. Le personnage est attachant et très agréable à suivre. David Anders, un habitué des séries à succès ( Alias, Heroes) assure son rôle de méchant manipulateur. Les personnages secondaires assurent sans être forcément transcendants. Je pense notamment à la splendide Alyson Michalka qui malgré sa plastique très avantageuse a du mal à donner du relief à son personnage. Dommage.

Et les images ? Elles sont à la sauce zombie ?

En général, les séries de zombie ont des images sombres, parfois granuleuses et elles rappellent les jeux Left 4 Dead 1/ Left 4 Dead 2. iZombie est donc une exception dans ce florilège stéréotypé. En effet les lieux sont souvent lumineux, l'éclairage est chaleureux et les couleurs aguichantes. Un petit point négatif que je soulignerai concernant cette saison 1 d' iZombie est le manque d'entité musicale.

iZombie : Girly mais pas trop, Kickass mais pas trop

Le problème avec ce genre de série voulant échapper aux styles conformes de ses concurrentes, c'est de vouloir en faire trop. En discutant autour de moi, la peur que la plupart d'entre nous avions était que la série devienne trop girly/goth/émo et pas assez dure. Il n'en est rien. Le pari est réussi, Liv est une kickass de luxe et son côté émo-goth est fascinent (mon faible pour ce style ne me rend probablement pas objectif).

Les audiences d'iZombie

Tout le long de la saison la série est restée dans la zone 1.5-2 millions de téléspectateurs (cf. le graphique ci-dessous). Sans être un hit intersidéral, la série tient un rang convenable. A noter que le dernier épisode a été le moins vu de la saison. Une explication probable serait le chevauchement d'horaires avec le match de la NBA.

Que retenir de cette première saison ?

Au final iZombie est une série très rafraîchissante et extrêmement agréable à regarder. On ne s'ennuie pas, on rigole bien, et il y a de l'action ce qui permet de tenir le téléspectateur en haleine. En plus de cela, les nombreuses trames permettent de s'attacher à beaucoup de personnages et ainsi trouver ses " favoris ". Il est clair qu' iZombie est promise à un bel avenir car elle injecte un courant d'air frais et bien vivant au genre zombie, genre qui est devenu ultra diffusé au cours des dernières années.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cold in July - Critique

    Cold July Critique

    Un thriller à la Carpenter !Cold in July est l'adaptation par le réalisateur Jim Mickle du roman "Juillet de Sang" de Joe R. Lansdale et raconte l'histoire de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Hard Day - Critique

    Hard Critique

    Une journée en enfer !Pour son premier film, le réalisateur coréen Kim Seong-hun rend hommage au genre polar, tout en y ajoutant du burlesque, en racontant la... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Invincible - Critique

    Invincible Critique

    Incroyable mais pourtant vrai !Pour sa troisième réalisation, Angelina Jolie adapte le biopic Invincible, basé sur le best-seller "Unbroken: A World War II Stor... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Loin des hommes - Critique

    Loin hommes Critique

    Une belle aventure humaine sur fond de western !Loin des hommes est une adaptation très libre de la nouvelle "L'Hôte" d'Albert Camus par le réalisateur David... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Wild - Critique

    Wild Critique

    La randonnée de la rédemption !Après le film Dallas Buyers Club, le réalisateur Jean-Marc Vallée revient avec une nouvelle adaptation d'une histoire vraie. Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Les nouveaux sauvages - Critique

    nouveaux sauvages Critique

    Quand on pète les plombs !Produit par Agustín et Pedro Almodóvar, Damian Szifrón dresse un portrait satirique de l'Argentine en crise à travers son film Les... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Souvenirs de Marnie - Critique

    Souvenirs Marnie Critique

    Un joli conte contemporain !Hiromasa Yonebayashi réalise Souvenirs de Marnie pour les studios Ghibli, inspiré de When Marnie Was There de Joan G. Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Avisdupublic.net 9297 partages Voir son blog

Magazine