Magazine Culture

Paula Hawkins – La fille du train (lu par une fille, dans le train)

Par Nannegoutdelire @Annefilleul

wpid-wp-1434178685632.jpegEditions Sonatine
379 pages

Rachel est divorcée, alcoolique et a perdu son emploi. Pourtant, chaque jour, pour donner le change, elle prend le train de 8h04 le matin pour rejoindre Londres et repart avec celui de 17h56.

Chaque jour, un problème de signalisation la fait s’arrêter au même endroit derrière les maisons de son ancienne rue, d’avant son divorce, et chaque jour, Rachel observe un jeune couple, à qui elle a attribué les prénoms de Jess et de Jason, dont elle imagine la vie parfaite, telle qu’elle aurait aimé que soit la sienne avec son ex-mari.

Un matin, son rêve s’écroule un peu car elle est surprise de voir Jess avec un autre homme. Et le lendemain, elle découvre dans la presse la photo de celle qui s’appelle en fait Megan et qui est portée disparue.

Elle ne va pas pouvoir s’empêcher de mener son enquête, à ses risques et périls.

J’ai découvert le titre de ce livre il y a quelques mois, grâce à un collègue qui en lisait la version originale. Mon anglais n’est pas mauvais mais j’ai peur de moins bien entrer dans des récits anglophones. J’ai donc attendu la traduction avec impatience. Navetteuse moi-même, ce titre ne pouvait que m’attirer.

Je l’ai ouvert un soir dans le train et j’ai découvert avec joie qu’il s’agissait d’un excellent thriller psychologique, comme je les aime.

On suit les pérégrinations et réflexions de Rachel entre la bibliothèque de Londres, son ancienne rue, où se sont déroulés les faits et où vivent toujours son ex-mari et sa nouvelle épouse, et sa petite chambre de colocation. Entre les brumes alcoolisées et les périodes lucides, on finira par aboutir à une conclusion inattendue.

Vraiment à recommander aux fans du genre.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nannegoutdelire 462 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines