Magazine Conso

La tête de l’emploi

Publié le 15 juin 2015 par Colinebaptista26 @colineseraconte

HENRICK JACKET ISABEL MARANT SS2015 2

Jour de photo pour mon profil LinkedIn, je n’avais pas le choix, même si mes cheveux courts l’étaient encore un peu trop à mon goût. J’ai donc essayé plein de tenues différentes, avec une chemise blanche, avec une robe, avec une chemise bleue et une jupe crayon, une dernière enfin avec un pull en cachemire et un jean noir… je n’arrivais pas à me décider. Ne pas faire trop cool ni trop sévère, ni trop jeune, ni trop vieille, ni trop maquillée, ni trop retouchée…

Oui, LinkedIn, dans le monde actuel, c’est LE RÉSEAU SOCIAL sur lequel il faut être, au niveau professionnel. Et la photo de votre profil compte presque autant que vos compétences . Ceux qui gardent encore des photos prises lors d’une soirée entre copains ou sur le coin d’un bureau, à la va vite, n’ont pas encore compris l’importance de ce média pour les entreprises. Désormais, chaque fois que je rencontre une nouvelle personne, je fais trois choses : je regarde son profil LinkedIn puis son compte Facebook, et enfin je tape son nom sur Google, pour voir ce qu’il en ressort (articles de presse, interviews, parutions, photos etc.). Je mène une mini enquête en quelque sorte. C’est le monde 2.0. Nul n’est censé l’ignorer et ceux qui s’étonnent de ces pratiques me font doucement rigoler. Quand on est capable de mettre tout un tas de photos « légères » sur Facebook alors que l’on postule pour un job hyper sérieux où la confidentialité et la discrétion sont de mise, il ne faut pas s’étonner de ne pas être retenu. Même si la vie privée doit le rester, elle ne l’est plus lorsqu’elle s’étale à la vue de tous. Comme critiquer son boss ouvertement en le citant sur Facebook à un groupe « d’amis » travaillant pour cette dite personne, ce n’est pas très malin. Internet n’est pas un journal intime, il est lu par des milliers de personnes … Après, cela n’est pas non plus un motif de licenciement. Ça, c’est le côté obscur de Facebook… qui a aussi un côté plus sympathique. Il me permet de percevoir, lorsque le profil est « un peu » ouvert, une autre face de mon candidat. Parfois, cela reflète une forte créativité, un côté « chef(taine) de bande » ou bien encore des talents musicaux. Je peux alors visualiser autrement que par des mots clefs la personne que je vais rencontrer. C’est un vrai bénéfice je trouve, qui donne un aspect plus humain à la sélection des talents.

Mais revenons à notre photo de profil sur LinkedIn. On voit alors les profils dits « pros » et les autres. On voit ceux qui ont fait appel aux talents d’un photographe professionnel, avec la pose qui va bien, le côté conquérant au sourire ultra-blanc pour les hommes, le regard attentif et presque maternel pour les femmes. Les autres aussi qui ont pris soin de détourer leur photo avec Photoshop, ceux avec le logo de leur entreprise en fond (qu’ils devront changer quand ils l’auront quittée), ceux enfin dont la photo a été prise au retour de vacances, le teint hâlé et le regard frais et tous les autres, qui ont envie de donner une image d’eux la plus réaliste possible de ce qu’ils sont dans la vraie vie, pas seulement dans le monde professionnel, puisque LinkedIn sert surtout de plate-forme de recrutement et donc de carte de visite et de curriculum vitae. Voilà pourquoi il faut aussi avoir « la tête de l’emploi », surtout sur ce réseau social.

J’ai donc choisi de porter cette veste Isabel Marant, bien coupée et avec un petit côté Chanel. Et c’est pour une photo en noir et blanc que j’ai finalement opté pour mon profil LinkedIn, qui dans mon cas, me sert surtout à poster des annonces et des news sur l’activité du groupe pour lequel je travaille. Une photo sérieuse, d’une femme plus toute jeune, exerçant une activité officielle où l’apparence est bien moins importante que les compétences et où la tenue vestimentaire se doit d’être assez classique sans faire vieille dame, parce que nos équipes sont très jeunes. Voilà pourquoi j’adore la marque IM. Elle me permet de suivre cette orientation sans m’ennuyer, ses tenues n’étant jamais extravagantes et toujours avec cette touche « tendance » qui fait la différence.

Voici donc le look du jour ! Et non, je n’ai pas gardé mes lunettes de soleil pour la photo ni mon sac de dame 😉

HENRICK JACKET ISABEL MARANT SS2015 3 HENRICK JACKET ISABEL MARANT SS2015 4 SAINT LAURENT SAC DE JOUR

« Henrick » Jacket by Isabel Marant – Jeans by J Brand – « Poppy » flats by Isabel Marant – Bag « Sac de Jour » by Saint Laurent

Enjoy your day!

Photos : ©Colineseraconte

SHOPPING SUGGESTION 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Colinebaptista26 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte