Magazine Culture

Galliera et les sciences politiques : itinéraire d’une généreuse héritière …

Par Mpbernet

Marie Brignole-Sale, issue d’une très ancienne et noble famille gênoise, Marquise de Ferrari et Duchesse de Galliera, naquit en avril 1811.

Duchesse_de_Galliera

Son père est nommé Préfet de la République ligurienne par Napoléon, elle côtoie le roi de Rome. Puis le marquis Antoine son père est nommé ambassadeur de Sardaigne à Paris. Marie est une familière des enfants du roi Louis-Philippe auxquels elle restera très attachée …

En 1828, elle épouse Rafaele Ferrari qui devient Duc de Galliera en 1837 – un titre pontifical. Associé des frères Pereire dans la création du Crédit Mobilier, il est l’un des principaux constructeurs de chemins de fer italiens et du PLM (Paris-Lyon-Méditerranée), participe au financement du canal de Suez ...
En 1852, le couple achète l’hôtel particulier de la rue de Varenne qui deviendra l’Hôtel Matignon où les mauvaises langues prétendent qu'il vivait au milieu de 200 domestiques ...

Devenue veuve en 1876, à la tête d'une des premières fortunes de France, son fils unique ayant refusé l'héritage du patrimoine et des titres paternels, elle consacre sa vie à la philanthropie principalement tournée vers la charité et l'éducation.

En 1878, la Duchesse créé une double fondation composée de l’Hospice Ferrari à Clamart et d’un orphelinat à Meudon (aujourd’hui la maison des Orphelins Apprentis d’Auteuil). Elle offre à l’Etat sa collection familiale d’objets d’art et un palais conçu dans le style Renaissance pour les accueillir, édifié sur un terrain ayant appartenu à son mari. Le Musée Galliera abrite aujourd’hui le musée de la mode et du costume. En revanche, elle retirera sa donation après que la loi constitutionnelle ait rendu le Comte de Paris inéligible à la Présidence de la République. Les objets iront à la ville de Gênes, l’immeuble à la Ville de Paris.

annonce_27

AVT_Musee-de-la-mode-de-la-Ville-de-Paris_2384

En 1877, Marie a fait un don d’un million de francs pour permettre à Emile Boutmy d’acquérir l’immeuble du 27 rue Saint Guillaume afin d’y établir le siège de l’Ecole Libre des Sciences Politiques fondée en décembre 1871.

C’est l’ancien hôtel du duc de Mortemart et de sa fille Françoise Athénaïs de Montespan, maîtresse de Louis XIV. En échange, elle obtient que son fils, expert en philatélie, y dispense un cours ….

C’est en cela que Claude et moi lui sommes infiniment reconnaissants, puisque c’est dans cette docte institution que nous nous sommes rencontrés !

 Elle meurt le 9 décembre 1888 dans son hôtel parisien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte