Magazine Culture

Pantasarouel de l’Etoile de Coton

Par Tsilia
Pantasarouel
Quand j’ai découvert la couture, j’avais 29 ans, j’étais enceinte, et je n’avais jamais cousu de ma vie.Pour apprendre, je n’ai prit aucune leçon. J’ai préféré faire comme je fais toujours : en autodidacte
Donc, après m’être fait offrir une machine à coudre pour mon petit Mari, j’ai fouillé l’Internet. Et c’est ainsi que j’ai appris.
D’abord grâce au site Coupe Couture. Une mine de tutoriel en images, tout est clair et très précis. J’y ai apprit à coudre des volants, des manches, à froncer le tissu, …
Puis, j’ai découvert le site l’Etoile de Coton. Sur celui-là, on y trouve de l’aide aussi, en vidéo, et des tonnes de liens de patrons gratuits. Et les deux créatrices de ce site ont sorti un livre de couture qui cartonne !
Et puis, elles ont eu l’idée de créer leur boutique sur Internet pour y vendre des patrons au format numérique. Mais avant, elles avaient besoin de couturières testeuses pour vérifier leurs patrons. Elles ont fait un appel à l’aide pour trouver des testeuses. J’ai répondu. Et j’ai été sélectionnée !
C’est donc avec un grand plaisir, et leur autorisation, que je vous présente le Pantasarouel, premier patron testé par mes soins !
Pantasarouel
Le sarouel de base, normalement, je n’aime pas. Tu as l’impression que le bébé a toujours la couche pleine, c’est trop vague, trop large, je n’aime pas comme ça tombe.

Pantasarouel Pantasarouel


Mais le Pantasarouel, c’est un sarouel, oui, mais un peu slim aussi ! Et ça, c’est ce que j’aime dans ce pantalon ! C’est une large ceinture élastique qui tient bien, puis un effet sarouel autour des fesses du bébé, ensuite deux belles poches pour y glisser une tétine, et enfin des jambes serrées pour mouler à souhait les chevilles du bébé… Bref, j’adore !

Pantasarouel
Pantasarouel
Pantasarouel


Pour coudre ce Pantasarouel, j’ai choisit un jersey rose poudré France Duval Stalla et un jersey gris à pois de Mondial Tissu acheté en 2013. Ces deux tissus furent un plaisir à coudre, aucun soucis ! Bien sûr, j’ai utilisé une aiguille spécial jersey, ça aide !
Pantasarouel
Côté patron, du bonheur ! Les explications sont claire, les illustrations sont parfaites, et ça taille parfaitement bien ! J’ai cousu le Pantasarouel en 18 mois, pour une Doudou de 18 mois tout pile, 10 kilos & 79cm. Il lui va comme un gant ! On le dirait cousu sur elle !

Pantasarouel
Pantasarouel de l’Etoile de Coton


Grâce à ce patron, j’ai cousu pour la toute première fois des poches ! Ça m’avait toujours semblé insurmontable. Et, une fois dedans, en suivant à la lettre les instructions du patron, je n’ai rencontré aucune difficulté ! C’est trop mignon, les poches tombent très bien, et l’effet final est au top ! 
J’adore !
Pantasarouel

Pantasarouel

Pantasarouel

Puis après, j’ai eu le plaisir d’avoir une Doudou à l’écoute, prête à faire la Top Model, ce fut un régal pour mes yeux et pour mon coeur. Je vous laisse juger par vous même…
Pantasarouel

Pantasarouel de l’Etoile de Coton
Pantasarouel de l’Etoile de Coton

Pantasarouel de l’Etoile de Coton
Pantasarouel de l’Etoile de Coton


Pour résumé, j’ai adoré coudre ce Pantasarouel. Ce fut un vrai plaisir. Au moment où je publie cet article, la boutique Internet de l’Etoile de Coton est sur le point d'ouvrir ses portes.
Et je souhaite à ces deux fondatrices tout le bonheur du Monde, tout le succès qu’elles méritent, et que cette aventure les mène là où elles veulent aller.
Pantasarouel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tsilia 801 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines