Magazine Santé

Maladie de CROHN: La vitamine D prolonge la rémission – United European Gastroenterology Journal

Publié le 15 juin 2015 par Santelog @santelog

Une supplémentation en vitamine D peut contribuer à réduire le dysfonctionnement de la barrière intestinale associé à la maladie de Crohn et pourrait ainsi être efficace dans le traitement de la maladie, suggère cette étude irlandaise. Des conclusions, présentées dans l’United European Gastroenterology Journal qui font état, avec cette supplémentation, de niveaux d’inflammation réduits et d’une meilleure qualité de vie chez les patients atteints.

Maladie de CROHN: La vitamine D prolonge la rémission – United European Gastroenterology Journal
La maladie de Crohn est une maladie gastro-intestinale chronique caractérisée par une inflammation d’une partie du tractus gastro-intestinal. La maladie entraine des douleurs abdominales, la diarrhée, la fatigue et dans de nombreux cas, une réduction de la qualité de vie, l’hospitalisation et l’intervention chirurgicale. On estime son incidence à 1/10.000 par an.

Les chercheurs du Trinity Centre for Health Sciences, St. James’s Hospital (Dublin) rappellent que de précédentes études ont déjà suggéré qu’une supplémentation en vitamine D peut favoriser la rémission cependant le mécanisme d’action de la vitamine reste inexpliqué. Ici, les chercheurs se sont intéressés aux modifications de la fonction, la perméabilité et les concentrations de peptides antimicrobiens de la barrière intestinale, et ont suivi les marqueurs de la maladie en réponse à la supplémentation en vitamine D, chez 27 patients en rémission.

Ces participants ont été répartis soit pour recevoir 2000 UI / jour de vitamine D ou un placebo pendant 3 mois. L’étude montre que les patients ayant reçu la supplémentation

·   maintiennent leur perméabilité intestinale, qui se détériore en revanche dans le groupe témoin : Dans ce groupe, la perméabilité intestinale est en augmentation (Voir visuel ci-contre), ce qui suggère un risque accru de rechute de la maladie,

·   présentent des signes d’inflammation réduite telle que mesurée par les niveaux de protéine C réactive et des peptides antimicrobiens,

·   rapportent une meilleure qualité de vie.

La supplémentation en vitamine D montre, dans cette petite étude, des effets positifs sur la perméabilité intestinale et les niveaux de peptides antimicrobiens chez des patients atteints de la maladie de Crohn. Si ces premières données nécessitent encore d’être confirmées par des études plus larges, elles représentent déjà un espoir pour l’amélioration de la qualité de vie des patients atteints.

Source: UEG Journal February 11, 2015, doi: 10.1177/2050640615572176 Effects of vitamin D supplementation on intestinal permeability, cathelicidin and disease markers in Crohn’s disease: Results from a randomised double-blind placebo-controlled study (Visuel@NIH@ Image by Cadwell et al., courtesy of Cell)

Maladie de CROHN: La vitamine D prolonge la rémission – United European Gastroenterology Journal
Plus d’étudessur la Maladie de Crohn


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine