Magazine Culture

The Nits #2-Adieu Sweet Bahnhof-1984

Publié le 15 juin 2015 par Numfar
The Nits #2-Adieu Sweet Bahnhof-1984

The Nits #2:

Henk Hofstede: chant, guitare, claviers

Michiel Peters: chant, guitare

Rob Kloet: batterie

Robert Jan Stips: claviers

De disques en disques, de tournées en tournées, la communeauté des fans des Nits s'aggrandit, et beaucoup pensent que le groupe va véritablement exploser avec l'album suivant.

Malheureusement, ce ne sera pas le cas.

Ce disque, pourtant prometteur, est publié en septembre 1984: "Adieu Sweet Bahnhof", produit par les Nits.

Woman cactus (Henk Hofstede)

Silly fool (Michiel Peters)

Think it over (Robert Jan Stips)

Mask(Henk Hofstede)

Adieu, sweet bahnhof(Henk Hofstede)

The tender trap(Henk Hofstede)

The infant king (Michiel Peters)

Vah Hollanda seni seni(Henk Hofstede)

Poor man's pound (Robert Jan Stips)

Villa homesick (Robert Jan Stips)

The ballroom of romance (H.Hofstede-M.Peters)

Un grand album pop, dans la tradition des Beatles, et c'est exactement ce qu'on va reprocher aux Nits dans un premier temps: l'imitation des Beatles, impression renforcée par  les intonations naturellement "Lennoniennes" de Hofstede.

Billevesées! s'écria mon arrière grand-père dans sa tombe.

"Adieu, Sweet Bahnhof", véritable cri d'amour à l'Europe, est encore une fois, un album exceptionnel de bout en bout et son insuccès commercial fut incompréhensible à l'époque.

Le groupe ne semble pas capable de quitter ce statut de groupe culte qui lui colle aux basques depuis son deuxième album.

Encore une fois, ce sont les chansons signées Henk qui se distinguent: "Woman cactus" (génial ce titre, j'adore), "Mask" un classique des concerts, la valse aux accents beatlesiens "Adieu, Sweet Bahnhof", et "Vah Hollanda seni seni" (autre titre de génie) et ses passages chantés en turcs.

"Vah Hollanda seni seni" doit être l'un des premiers titres des Nits sur lesquels des voix féminines se font entendre, rajoutant au charme du titre.

"Vah Hollanda Seni Seni", "Mask" et "Adieu Sweet Bahnhof" sortiront en single.

Michiel Peters, usé par les tournées et le manque de succès, quitte les Nits peu après.

Sa voix, ses compositions, ont marqué les premières années Nits, mais le trio restant, plus soudé que jamais, va réussir ce que l'ancien Nits n'a jamais pu: toucher le grand public.

© Pascal Schlaefli

Urba City In The Sky

15 Juin 2015

Du même auteur:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule (2014)

The Blacksouls (à venir)

En vente sur Amazon et Itunes Ibook store!

Plus de détails sur le blog: 

Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog