Magazine Conso

Best of Paris – Fashion Week Prêt-à-Porter Femme Automne/Hiver 2015/16

Publié le 15 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

Paris, dernière étape après plus de 4 semaines de Fashion Weeks. Retour sur ce marathon de la mode, pour y décrypter les moments forts et définir la femme de l’hiver prochain. Paris, dernière étape après plus de 4 semaines de Fashion Weeks. 9 jours de créativité, nouveauté, d’effervescence, de looks, ou il a été question de mode, de silhouette, de matière, de savoir-faire et de tradition ! Retour sur ce marathon, pour y décrypter les moments forts et définir la femme de l’hiver prochain. Et elle sera fatale ! Limite Bad Girl ! Sensuelle, elle montre ses jambes et même plus ! La femme étant souvent imprévisible, elle hésitera également avec une allure plus romantique et plus sage, avec des jupes longueur midi, des cols montants lavallière, des volants et des froufrous, et des transparences suggérées. Mais la parisienne est avant tout urbaine, conjuguant le style et la forme. Les imprimés et les matières innovantes, des coupes seyantes et enveloppantes…mixant les genres, une robe délicate sous un manteau masculin, ou assumant un patchwork de fourrure colorée ou une peau lainée. La Fashion Week de Paris a également été marqué par l’arrivée de nouveaux créateurs à la direction artistique de certaines grandes maisons, c’est le cas chez Nina Ricci, Hermès, Margiela, Guy Laroche et Carven. Autre arrivée remarquée sur le podium, la sortie surprise de Ben Stiller et Owen Wilson au final de Valentino dans leurs personnages cinématographiques de « Zoolander 2 ». Plus sérieusement on peut noter la revanche des brunes, à caractère sur les podiums. On peut donc se poser la question : Kim Kardashian a-t-elle eu raison de se teindre en blonde ? En tous les cas elle a fait parler la fashion sphère et crépiter les flashs des photographes. Paris, c’est un nombre important de grands labels, qui font de la ville, LA capitale de la mode avec une concentration de marques qui comptent et lancent des tendances, proposant un vestiaire créatif et désirable, donnant même aux hommes l’envie de changer de sexe ! Et parmi ces défilés à la chaîne, certains se sont démarqués par des ambiances surprenantes, en maintenant tous nos sens en éveil. Et au petit matin, la brasserie Gabrielle et Karl Lagerfeld nous ont accueillis pour un petit crème au comptoir… Paris nous a offert un festival de créativité, de propositions, de moments forts, d’événements, qui fait toujours déplacer les foules et même l’une de ses ambassadrices américaines. Et c’est ce qui fait le panache de Paris !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 61017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines