Magazine Société

La médecine chinoise est-elle l'avenir de la nôtre ?

Publié le 15 juin 2015 par Christophefaurie
Je me suis émerveillé de la médecine chinoise. En effet, la psychologie a découvert récemment que l'homme appartenait à un groupe, et que cela était la cause majeure de ses maux psychologiques. Elle est devenue systémique. Or, la Chine le savait depuis plus de trois mille ans. Et elle avait porté cette idée bien plus loin que nous. Ce qui laisserait entendre qu'elle pourrait être notre avenir. 
D'ailleurs, la médecine chinoise a eu des milliers d'années pour se mettre au point. Cependant, est-elle réellement efficace ? Ceux qui sont les premiers entrés en contact avec la civilisation chinoise ne semblent pas avoir été frappés par sa santé. En fait, le peu que je vois de cette médecine montre de très importants aspects culturels. On y parle de réincarnation (le rêve vient de la vie avant la vie), des "cinq éléments", le corps est infiniment divisé en Yin et Yang... Est-ce la santé du patient qui la motive ? Ou l'équilibre social ? Or, l'équilibre social est bien plus important pour l'homme que sa santé. Sans société l'homme n'est rien. La médecine peut donc avoir une fonction, comme la magie, qui n'est pas son objet évident. Par exemple d'éviter à l'homme de prendre peur et de troubler l'ordre public. Ou encore affirmer la supériorité de la civilisation chinoise. (La médecine peut, aussi, faire vivre une classe de parasites, comme à l'époque de Molière.)
C'est peut-être là que la démarche scientifique occidentale a un intérêt. En cherchant à savoir ce qui est culturel (et donc non transférable) ou non, on pourrait, qui sait ?, faire évoluer notre médecine. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 763 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine