Magazine Amérique latine

Horacio Salgán a 99 ans aujourd'hui [Troesmas]

Publié le 15 juin 2015 par Jyj9icx6

Horacio Salgán a 99 ans aujourd'hui [Troesmas]

Le dernier concert, édité par Melopoea Discos

Peu de médias en parlent mais c'est aujourd'hui l'anniversaire du Maestro Horacio Salgán qui s'est retiré de la scène il y a de nombreuses années maintenant et qui n'y est revenu, de manière exceptionnelle, en 2010, dans le cadre des célébrations du Bicentenaire au mois de mai.
Aujourd'hui, le Maestro fête ses 99 ans. ¡Felicidades, Maestro!
Horacio Salgán est considéré comme l'un des plus grands pianistes de l'histoire du tango. Il a aussi été l'un des tout premiers musiciens à refuser de se plier aux exigences de la milonga, qui dans sa jeunesse, donnait à manger aux musiciens : jusqu'en 1955, c'était la danse qui tirait l'ensemble du monde tanguero sur le plan économique. Ensuite, après le renversement de Perón et la fermeture des cabarets (1), la danse reflua et les évolutions techniques, en particulier l'arrivée de la sonorisation électrique, fit perdre à la danse ce rôle. Dès lors, jouer pour des auditeurs et non plus des danseurs apparut comme plus raisonnable et Horacio Salgán s'y tient en même temps que Astor Piazzolla, autre rebelle, imposait sa révolution esthétique et stylistique.
On trouve un hommage, avec vidéo intégrée, au grand maître sur le blog personnel de Leonardo Liberman, animateur radiophonique spécialisé sur les ondes de Radio Nacional.
(1) On aura l'occasion de parler de cet événement historique qui eut de si grandes conséquences jusque dans la vie culturelle argentine lors de l'Atelier littéraire du dimanche 28 juin 2015, à 14h, salle San Subra, au Festival Tangopostale à Toulouse.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2566 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte