Magazine Culture

Les petits vieux d’Helsinki mènent l’enquête de Minna Lindgren

Par Karine Simon @karine59630

Le 16 juin 2015

Synopsis :

En plein cœur d’Helsinki, venez découvrir la résidence du Bois du Couchant… D’apparence charmante, il ne fait en réalité pas si bon finir ses jours dans cette maison de retraite où le drame ne cesse de frapper. Olavi, l’ancien combattant, est convaincu que son infirmier a abusé de lui sous la douche ; son ami Reino, prote et grand séducteur, se voit confiné au service de démence lorsqu’il dénonce le scandale en pleine partie de cartes ; et Tero, le jeune cuistot, est retrouvé pendu.
Pour Siiri et Irma, il n’y a aucun doute : quelque chose de louche se profile au sein de l’administration de la résidence. C’est alors que les deux amies se décident à enquêter, épaulées par un chauffeur de taxi Hells Angels qui connaissait bien Tero. Entre tension artérielle, pertes de mémoire, surdité et déambulateur, l’enquête va s’avérer ardue, d’autant plus qu’Irma est soudainement internée de force dans la section fermée de la résidence…
Mais pour Siiri, pas question de jeter l’éponge !

couv1570419

– 352 pages –

Les premières lignes :

Chaque matin, à son réveil, Siiri Kettunen constatait qu’elle n’était toujours pas morte. Puis elle se levait, se lavait, s’habillait et grignotait son petit déjeuner. Cela se faisait lentement, elle avait tout son temps. Elle lisait le journal avec soin et écoutait les matinales à la radio, de façon à sentir qu’elle faisait bien partie de ce monde.

Mon avis :

Généralement, les histoires avec les personnes du troisième âge me réussissent bien, je pense par exemple à Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fredrick Bakman ou encore à Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonason ou encore Bons baisers de Cora Sledge de Leslie Larson, pour ne citer que ceux-là. En fait, j’ai une profonde tendresse pour nos anciens, certainement parce que mes grands-mères me manquent terriblement.

Dans ce premier tome d’une série qui en comptera trois, nous faisons la connaissance de Siiri et d’Irma, toutes les deux nonagénaires. Elles vivent chacune dans un appartement mitoyen dans une résidence pour les personnes âgées. Siiri est encore parfaitement autonome, c’est une personne volontaire et pleine de bon sens. Elle a un regard très éclairé sur la vie en générale. Irma, au contraire, est plus dépendante. Elle s’appuie fortement sur Siiri. Irma commence à avoir des moments d’absences et des pertes de mémoires. Mais elle peut compter sur son amie pour la soutenir. J’aime beaucoup Irma, qui est assez déjantée. Il y a également toute une galerie de personnages qui gravitent autour de nos héroïnes, comme Anna-lisa, qui parfois peut se montrer agaçante à reprendre tout le monde, et à donner des leçons de finlandais à tout bout de champ.

La résidence pour personnes du troisième âge, Le Bois du Couchant a tout pour plaire, elle offre la sécurité et le confort à nos chères « têtes blanches ». Mais quand il commence à se passer des choses étranges, Siiri et Irma décident de mener leur propre enquête. Et c’est l’envers du décors peu reluisant que nous découvrons. Épaulées par Anna-lisa et un jeune chauffeur de taxi, Mika (oui il n’a pas plus de quarante ans), Siiri et Irma vont tenter de prouver que tout n’est pas rose à La Résidence Du Bois Couchant.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Il pose une vraie réflexion sur la place des personnes âgées dans la société actuelle. L’écriture mêle habillement humour satyrique, enquête policière, moments d’émotion ou de tristesse, et situations rocambolesques.

Nul doute que je me ferai un plaisir de lire la suite de cette saga. Le second tome paraîtra à l’automne 2015, et le dernier au printemps 2016.

Si vous n’avez pas peur de l’humour parfois presque noir, si vous aimez les personnages un peu décalés. Alors ce livre est pour vous. N’hésitez pas ! D’autant plus qu’il pose la vraie question sur la gestion de la fin de vie, et la dignité de nos chères personnes âgées.

Je remercie chaleureusement Babelio, pour son opération Masse Critique, ainsi que Les Editions Calmann-Levy.

Ce roman est à découvrir en librairie depuis le 8 avril 2015.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karine Simon 2995 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines