Magazine Société

Arabie saoudite: Affront au droit international

Publié le 16 juin 2015 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! - Lecteurs et contributeurs: inscrivez-vous / connectez-vous sur les liens à droite --> Ces craintes se sont intensifiées après que la Cour suprême saoudienne a annoncé le 6 juin dans les médias qu’elle avait confirmé la condamnation de Raif Badawi à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet, décision non susceptible d’appel.

"Après avoir passé cinq mois derrière les barreaux depuis sa flagellation en public, la menace d’une reprise de ce châtiment cruel et inhumain plane sur Raif Badawi. En confirmant cette peine atroce, qui enfreint de manière flagrante l’interdiction de la torture et des autres formes de mauvais traitements, la Cour suprême saoudienne a clairement indiqué que les autorités ne cherchent pas à rendre justice, mais à le punir pour l’exemple et à détruire la liberté d'expression", a déclaré Said Boumedouha, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnesty International. "Des millions de sympathisants d’Amnesty International et d’autres militants, des journalistes et des dirigeants politiques du monde entier ont clairement fait entendre leur message: Raif Badawi est un prisonnier d'opinion et doit être libéré immédiatement et sans condition. Il faut mettre un terme à ce châtiment d’une cruauté révoltante et les autorités doivent annuler la déclaration de culpabilité et la condamnation de Raif Badawi."


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 101429 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine