Magazine Cinéma

Pieds nus sur les limaces - 7,5/10

Par Aelezig

z16

Un film de Florence Berthaud (2010 - France) avec Ludivine Sagnier, Diane Kruger, Denis Ménochet, Brigitte Catillon, Jacques Spiesser

Sororité.

L'histoire : Lily, psychologiquement dérangée, cinq ans d'âge mental, vivait seule avec sa mère, dans la grande maison familiale à la campagne. Or celle-ci décède brutalement. Clara, la grande soeur, mariée, arrive de la ville pour préparer l'enterrement et rester quelques jours avec Lily, éperdue de chagrin. On lui conseille de la faire "enfermer" mais Clara s'y oppose farouchement. Lily ne pourrait pas vivre recluse, prisonnière, elle qui court les champs et les bois à longueur de journées, décorant les arbres, ramassant les animaux morts pour récupérer leurs fourrures et s'en faire des pantoufles ou des gants... Clara a prévu une aide à domicile qui viendra trois heures par jour faire un peu de ménage, lui préparer à manger, voir si tout va bien, et le couple viendra passer tous les week-ends avec elle, ce que le mari envisage moyennement bien. Mais devant les excentricités sans limite de Lily, l'employée part en courant... Clara décide alors de prendre un long congé pour rester avec sa soeur, le temps de réfléchir à une solution.  

z17

Mon avis : Et bien en voilà un, un joli petit film français ! Et qui ne raconte rien en plus... Je vais finir par aimer les films de "gens qui vivent" ! Mais non, certes on est dans une "tranche de vie", mais le fait que l'un des personnages soit complètement à la masse change beaucoup la donne. Car c'est aussi l'histoire d'une folie, une folie joyeuse et débordante, et une réflexion sur la cruauté des enjeux pour la famille : sacrifier sa vie pour s'occuper du malade, le placer en maison et culpabiliser tout le reste de sa vie en le voyant s'étioler dans sa cage... quel que soit le choix, à moins d'être totalement insensible, vous aurez le coeur broyé à vie.

Ici Clara veut préserver son mariage, son travail, sa vie bien réglée. Normal. Norme. Parce qu'il lui est impensable de faire enfermer sa soeur, malgré ce que suggère fortement l'entourage. Mais c'est une lutte de tous les instants, entre la rigidité de la société, qu'elle respecte, à laquelle elle reste attachée, et les fantaisies incessantes de Lili. Jusqu'au jour où elle décide de larguer les amarres, à force d'entendre sa soeur - qui a de grands éclairs de lucidité - lui répéter qu'elle n'est pas heureuse dans son couple. Elle va alors entrer dans la bulle de Lili...

Spoiler. La fin qui reste totalement ouverte. Chacun peut imaginer la suite, selon justement l'attitude qu'il adopterait dans la vie dans un tel cas. Pour moi, Clara, après avoir brisé ses chaînes, redescendra peu à peu sur terre, parce qu'elle est censée, elle, et qu'on ne peut pas vivre hors de la société. Elle reprendra un travail, des amoureux, mais il est probable qu'elle vivra toujours avec sa soeur, ou la fera interner mais ira la voir tous les jours, et ceux qui ne comprennent pas, resteront dehors. Le sacrifice est inévitable. C'est une sorte de destin. Ca vous tombe dessus à la naissance, et il faut faire avec. Après il faut décider si on veut lutter et s'épuiser, ou bien se laisser porter par le courant. Fin du spoiler.

z20

J'ai adoré la prestation de Ludivine, que j'apprécie de plus en plus, film après film. Folle, délirante, fantaisiste, désespérée, tranchante, sauvage, sensuelle... elle est crédible à chaque instant et livre une sacrée performance, se livrant corps et âme. Son visage est entièrement nu et c'est courageux pour une actrice. On voit les petits défauts de la peau, c'est émouvant. Son corps aussi est parfois nu et le contraste est saisissant entre ces courbes voluptueuses (elle avait quelques jolies rondeurs) qui en fait reste celui d'une enfant (scène du bain où elle joue comme une gamine de cinq ans).

Diane n'est pas en reste. Sa beauté un peu froide s'accommode à merveille de ce personnage qui se "tient" tout le temps, parce qu'elle était l'aînée, le pilier de la famille quand le père est mort. Et puis elle rit avec sa soeur, elle s'abandonne... Elle non plus ne porte pas de maquillage, ou si peu. Elle est très émouvante. J'aimais déjà beaucoup cette actrice, cela ne fait que conforter mon sentiment.

Jolie scène, pleine de signification, lorsque Lily s'échappe de chez Clara, en ville... et on la voit ainsi soudain en milieu hostile. Très hostile.

La caméra est comme le reste : nature, sans artifice. Et je trouve que le titre convient parfaitement à tout ça. Les limaces, c'est dégoûtant, on n'y touche pas... Pieds nus, c'est la liberté, la nature... Vivre avec la différence, vivre avec ce qui dérange.

z19

Un film à découvrir, je vous assure. Sans compter que le coeur dramatique n'empêche pas l'humour, qui saupoudre ici et là, au travers des inventions zarbi de Lili, une drôlerie dévastatrice. Et les multiples créations de Lily sont d'une poésie absolue !

Je ne me souviens pas trop en avoir entendu parler. Le titre me disait quelque chose mais sans plus. Nous avons décidé de le regarder surtout pour les deux comédiennes. Banco !

Hélas, le film n'a fait que 78.000 entrées. La critique professionnelle est pourtant globalement bonne, à part quelques irréductibles qui lui reprochent une trop grande naïveté : dans la "vraie vie", ça ne peut pas se passer comme ça ; ce serait beaucoup plus compliqué. On comprend qu'ils veulent enfermer la foldingue au plus vite, ceux-là. Mais c'est au contraire une bouffée d'air pur que nous offre Florence Berthaud sur la "différence" : et si on voyait les choses autrement ? C'est une des possibilités que nous offre le cinéma ! Et c'est drôlement bien.

z18

Les critiques des internautes sont beaucoup plus amères que celles de la presse. Le public semble être définitivement passé à côté...

Quel dommage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • PEOPLE : Les nus de 2014… et le premier de 2015 !

    PEOPLE 2014… premier 2015

    On le sait : les people aiment se montrer dénudés ! Le nu fait vendre. 2014 n’a pas été en reste, nous vous en avons d’ailleurs régulièrement parlé :Le... Lire la suite

    Par  Misteremma
    CULTURE, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Cluster pour exposition sur l'alimentation

    Cluster pour exposition l'alimentation

    Pour notre prochaine exposition prêtée par la bdp47 intitulée "Nourrir l'humanité" crée par Bruno Parmentier, j'ai acheté certains livres et j'installerais ses... Lire la suite

    Par  Veronique99
    BEAUX ARTS, CULTURE, LIVRES
  • Du nouveau sur Gallica Labs !

    nouveau Gallica Labs

    Mis en ligne le 26 janvier dernier, Gallica Labs vous permet de tester, au fur et à mesure des développements, les fonctionnalités de votre future bibliothèque... Lire la suite

    Par  Activitesbnf
    CULTURE, LIVRES
  • Première neige sur le Mont Fuji de Yasunari KAWABATA

    Première neige Mont Fuji Yasunari KAWABATA

    ♥ ♥ Ce que j'ai aimé : Ce recueil présente six nouvelles inédites de Kawabata écrites entre 1952 et 1960. Ces nouvelles ont en commun le thème du temps qui... Lire la suite

    Par  Lecturissime
    CULTURE, LIVRES
  • Tout savoir sur l’Oil Pulling

    Tout savoir l’Oil Pulling

    En français, ça donne : bains de bouche à l’huile. Gné ? Oui oui. Ça faisait longtemps que j’en entendais parler. Pas seulement parce que G. Lire la suite

    Par  Eclectikgirl
    BEAUTÉ , CONSO, CULTURE, HUMEUR, INSOLITE, VOYAGES
  • 10 choses incroyables sur EVE Online

    choses incroyables Online

    En définitive, même si cet article n'est pas une critique à proprement parlé, EVE Online est un jeu incroyable par sa profondeur de gameplay et d'ambiance... Lire la suite

    Par  Leprocrastinateur
    CULTURE, INSOLITE
  • Zoom sur les tatoos ephémères

    Zoom tatoos ephémères

    Le tatoo, je l'ai dans la peau depuis 2006, date à laquelle la première aiguille encrée a effleuré ma peau pour marquer à jamais les plus événements de ma... Lire la suite

    Par  Dzideesdenana83
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, MODE FEMME

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines