Magazine

Un décalogue pour l'environnement

Publié le 06 juin 2008 par Micheljanva

" La légende brisée du ballon rond | Accueil | Explosion d'armes chimiques en Chine "

06 juin 2008

Un décalogue pour l'environnement

Le Conseil pontifical justice et paix a présenté un 'décalogue' pour défendre l'environnement, défini par le secrétaire du dicastère comme une synthèse du chapitre sur l'environnement du Compendium de la doctrine sociale de l'Eglise. L'objectif de ce décalogue est essentiellement d'éduquer et de former.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban-ki-moon a critiqué récemment l'" accoutumance dangereuse au carbone". Selon Mgr Crepaldi, cet élément intervient dans les relations économiques actuelles, surtout entre les pays riches et les pays plus pauvres, mais de nombreux autres éléments doivent être pris en considération.

"Et ceci parce que l'objectif, la perspective présentée par le magistère social de l'Eglise et rappelée plusieurs fois par le Saint-Père, est celle d'une économie juste et solidaire. Un faible taux de carbone, c'est bien mais il faut ajouter autre chose".

L'évêque italien a rappelé que la position du magistère social sur le nucléaire est " très claire ". Celui-ci condamne

"l'utilisation militaire de l'énergie nucléaire, mais n'émet pas d'objections pour l'utilisation civile de l'énergie nucléaire".

Concernant la nécessaire diminution des émissions nocives, Mgr Crepaldi a précisé, a contrario du matraquage dominant, qu'il fallait

  • "un plus grand engagement sur le plan scientifique pour éclaircir les termes de cette question et en évaluer le poids à long terme [...]
  • un plus grand engagement sur le plan politique, car les politiques mises en œuvre par les gouvernements pour faire face au 'réchauffement de la planète' sont des politiques difficilement soutenables car très coûteuses".
Michel Janva

Posté le 6 juin 2008 à 15h05 par Michel Janva | Catégorie(s): Environnement

Commentaires

J'estime que le terme de "décalogue" n'est pas à banaliser. S'il part d'une base sémantique utilisable pour tout discours exposé en dix points, nous nous devons de ne pas galvauder l'image du vrai Décalogue.
La démagogie actuelle veut que l'on parle d'un "Grenelle de l'environnement" en référence à 68... Doit-on vraiment reprendre le même schéma? Les "doigts de l'homme" ont déjà essayer de supplanter les Dix Commandements, ne les copions pas!

En revanche, dire que la survie des éléments qui nous entourent (et dont nous sommes "détenteurs usagers" par la volonté de notre Seigneur) sont partie intégrante de notre vie, c'est important. Les termes restent à être bien choisis.

[Le terme est choisi par le Conseil Pontifical. MJ]

Rédigé par : Serval | 6 juin 2008 15:23:45

Allez, j'ose:

Ce n'est pas pour autant que j'adhère au principe. A moins que ce ne soit un dogme...?
- Aussi, je décide de me retirer définitivement...
- NOOOOOOOOOON!
- ... du SB... Nan, je plaisante!

Rédigé par : Serval | 6 juin 2008 15:51:22

"L'éthique de la conservation est la négation expresse de la domination de l'Homme sur la Terre. Les espèces inférieures sont là pour que nous nous en servions.
Dieu a dit : allez, croissez et multipliez, et violez la planète - c'est à ça qu'elle sert. C'est notre travail à nous : on fait les trous, on creuse les mines, et on prend. Le chandail à col roulé est contre la Bible. Ce qui traduit la vision biblique, c'est la grosse bagnole dévoreuse d'essence avec téléphone, lecteur de CD et bar incorporé."

Ann Coulter

Rédigé par : Hunden | 9 juin 2008 20:08:06



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Micheljanva 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte