Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 16 septembre 2015 par Ericguillotte
mercredi 16 septembre 2015- qu’il faut se méfier des apparences, des références, des savoirs qu’on croit acquis. Par exemple, si l’on évoque un être humain poilu, mise de côté toute épilation quel que soit le sexe, on pensera plutôt qu’on parle d’un homme. Alors, l’homme a-t-il plus de poils que la femme ? Posez la question dans la rue, et rendez-moi compte de vos résultats de sondage impromptu. Merci. Nous sommes d’accord, la majorité des personnes interrogées répondent oui ? Et pourtant, c’est faux. La femme a-t-elle plus de poils que l’homme ? La réponse n’est pas non, mais elle n’est pas oui non plus. En fait, la femme possède un nombre de poils identique à celui de l’homme, environ 5 millions, vous pouvez vérifier en cherchant un binôme de sexe opposé si vous avez du temps devant vous. Et, certes, l’homme semble plus poilu. Mais c’est juste une question de testostérone masculine qui rend le poil plus épais, et donc plus visible qu’un duvet féminin. Suffira-ce à définitivement prouver l’égalité des sexes ? Peut-être ! Mais, à partir du moment où ce n’est pas sûr, peut-on affirmer que c’est certain ? - qu’il faut se méfier de la connaissance de passants ou des connaissances de passage. Je veux dire qu’il faut se méfier de celui qui sait s’il s’est mis en tête de s’esclaffer. Imaginons, pour prendre un exemple concret et très classique, vous allez voir, un badaud détenant l’information suivante : l’aubergine contient de la nicotine, comme le tabac, bien qu’à plus faible dose. Si, à ce promeneur, il vous venait l’idée de demander une clope, au-delà du fait que cela prouverait que vous êtes un fumeur oublieux, il pourrait vous répondre par l’affirmative et vous tendre un cabas de 10 kgs d’aubergine. Après avoir mangé la belle quantité de légume, vous auriez votre dose. Et vous auriez économisé une allumette ! Quant au blagueur, même au meilleur marché, à 1 euro le kilo d’aubergine, ça lui aura coûté 10 balluches la plaisanterie. Aura-ce valu la peine ? Peut-être ! Mais, à partir du moment où ce n’est pas sûr, peut-on affirmer que c’est certain ? - qu’il faut se méfier des méconnaissances et des ignorances, surtout quand elles diffusent, ou infusent, chez les mécréants à la vile conscience. On ne pourrait par exemple pas accepter d'entendre une affirmation de la supériorité des hommes sous prétexte que l'on compte en moyenne dans le monde 101,8 hommes pour 100 femmes, ce qui serait d’une loufoque logique. Aux Emirats Arabes Unis, on recense 274 hommes pour 100 femmes. De là à y expliquer la place de la femme, il y a un tout petit pas qu’on pourrait toutefois aisément franchir. Selon la même source, le Pew Research Center, il y a en Martinique 84,5 hommes pour 100 femmes. C'est la région du monde où l'on compte le moins d'hommes. Le centre de recherche ne fournit pas d’explications au phénomène. Il n’empêche, rendons hommage aux hommes qui sont parvenus à séduire une martiniquaise, le challenge est mathématiquement clairement plus difficile, non ? Peut-être ! Mais, à partir du moment où ce n’est pas sûr, peut-on affirmer que c’est certain ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines