Magazine Culture

Une semaine à la plage de Virginia Jewel

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: Une semaine à la plage de Virginia Jewel

Une semaine à la plageBroché
Editeur : AmazonCrossing
Date de sortie : 3 novembre 2015
Langue : Français
ISBN-10: 1477830766
ISBN-13: 978-1477830765
Prix : 9€85
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé : 

Suite à une scandaleuse affaire, les New-Yorkaises Chrissy et Cami se retrouvent bannies de leur lieu de vacances habituel à la mer dans les Hamptons. Ayant besoin de prendre l’air, Chrissy supplie son beau-père de lui laisser les clefs de sa maison de plage, une maison familiale dans les Outer Banks. Par ailleurs, Darren a besoin de s’éloigner de Los Angeles, et son meilleur ami Nick est chargé de veiller sur lui. Espérant faire profil bas, les garçons s’envolent vers les Outer Banks pour passer une semaine dans la maison de plage familiale. Quand ils découvrent que la maison est déjà occupée par deux belles New-Yorkaises, les choses commencent à se corser…

Comment se passera la cohabitation entre ces quatre personnes toutes aussi différentes qu’entêtées ? L’indomptable Chrissy jettera-t-elle son dévolu sur l’un des riches et séduisants célibataires ? Darren a-t-il retenu sa leçon et appris à bien se tenir ? Cami et Nick survivront-ils à cette semaine passée aux côtés de leurs amis hors de contrôle ? Et plus important encore : qu’emportera chacun d’eux avec lui de cette semaine à la plage ?

Mon avis : Après une rentrée un peu mouvementée, j’avais besoin de retrouver un goût de vacances et Une semaine à la plage tombait merveilleusement bien. Son résumé m’avait tapé dans l’œil et j’avais envie de partager un moment sans prise de tête. Je dois avouer que malgré quelques points noirs, sa lecture s’est révélée très divertissante et très prenante.

Nous partagerons une semaine en compagnie de quatre personnages haut en couleur. Cami est une jeune professeure qui n’arrive toujours pas à se remettre de sa dernière rupture. Elle rêve du grand amour, du vrai, celui qui dure toute une vie mais n’a pas encore eu l’occasion de le rencontrer. Quant à sa meilleure amie Chrissy, je dois reconnaître qu’elle m’a tapé sur le système. C’est une jeune femme très superficielle, très vénale, et qui n’hésite pas à se poser en maîtresse entretenue. Quoi qu’il en soit, elle a le cœur sur le main.

Les personnages féminins ne m’ont pas convaincue plus que ça. C’est dommage car je pense qu’on partait avec une bonne base. Pourtant, la superficialité de Chrissy m’a vraiment dérangée dans ma lecture. Et puis, il faut reconnaître qu’on ne la voit pas très souvent. Elle n’apparaît que très rarement à mon goût, ou alors juste pour faire un petit passage très « Chrissy ». Quant à Cami, son petit côté fleur bleue et ses principes ont été un calvaire par moment. On a juste envie de la secouer pour lui dire de se réveiller. Mis à part ça, je reconnais qu’elle est attachante et que son sens de la répartie est plutôt agréable.

Les deux amies, suite à un scandale déclenché par notre chère Chrissy, vont prendre une semaine de vacances, dans une maison à la plage. Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est qu’elles allaient devoir cohabiter avec Nick et Darren, deux jeunes hommes qui occupent la même maison (maison familiale appartenant au père de Darren et à son oncle, qui est aussi le beau-père de Chrissy – vous avez suivis ? ). Forcément, les deux jeunes hommes ont un fort caractère. Darren est un homme imbuvable, qui ne pense qu’avec son bas ventre et change de copine comme de caleçon. Pourtant, tout comme Nick, c’est un travailleur acharné. Notre cher Nick, quant à lui, est un jeune homme incapable de s’engager dans une relation sérieuse. Malgré son passé trouble, il s’en est parfaitement sorti et est un homme presque accompli.

Tout comme Chrissy, Darren est juste agaçant. Même si on peut sentir dans plusieurs passages du livre, sous sa carapace d’obsédé, un petit côté gros nounours touchant, il ne sert vraiment pas à grand chose. Quant à Nick, je dois avouer que c’est sûrement le personnage le plus intéressant et le plus piquant. En tout cas, je suis désolée de dire ça mais Darren et Chrissy ne servent strictement à rien. A part titiller leur ego, l’auteure n’a pas su leur donner un rôle assez important, un vrai rôle de meilleur ami. Pour Cami et Nick, j’avoue que l’alchimie entre eux est palpable et très agréable à lire. Pourtant, avec un personnage aussi lisse que Cami, ce n’était pas forcément joué d’avance. Virginia Jewel a réussi à faire vivre de bons personnages, notamment avec Nick et la famille de Cami, une vraie réussite.

Pour l’intrigue, et comme dans toutes les romances contemporaines que j’ai eu l’occasion de lire, tout va bien trop vite. Et dans celle-ci particulièrement. La fin m’a un peu laissée bouche-bée parce que, bordel, je me demande encore comment on peut aller aussi vite. Non, vraiment, on a l’impression que le fin a été bâclée tellement elle me paraît rapide. Autant la première partie, à la maison de vacances, est agréable, douce et sensuelle. Autant cette semaine partie est plutôt ennuyante. C’est vraiment dommage car l’intrigue de base était plutôt bonne, je pense même que l’auteure aurait pu nous offrir une romance bien plus sympathique et moins bâclée. Enfin, l’histoire reste prenante et agréable. Je n’ai pas relevé, une seule fois, mon nez de ma lecture.

Voici donc une romance agréable, même si elle a quelques défauts. On passe un bon moment en compagnie de Nick, de Cami et leur jeu du chat et de la souris. On rit, on sourit, on s’émeut, même si cette fin me laisse toujours aussi pantoise.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

:star: Une semaine à la plage de Virginia Jewel

Une semaine à la plageBroché
Editeur : AmazonCrossing
Date de sortie : 3 novembre 2015
Langue : Français
ISBN-10: 1477830766
ISBN-13: 978-1477830765
Prix : 9€85
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé : 

Suite à une scandaleuse affaire, les New-Yorkaises Chrissy et Cami se retrouvent bannies de leur lieu de vacances habituel à la mer dans les Hamptons. Ayant besoin de prendre l’air, Chrissy supplie son beau-père de lui laisser les clefs de sa maison de plage, une maison familiale dans les Outer Banks. Par ailleurs, Darren a besoin de s’éloigner de Los Angeles, et son meilleur ami Nick est chargé de veiller sur lui. Espérant faire profil bas, les garçons s’envolent vers les Outer Banks pour passer une semaine dans la maison de plage familiale. Quand ils découvrent que la maison est déjà occupée par deux belles New-Yorkaises, les choses commencent à se corser…

Comment se passera la cohabitation entre ces quatre personnes toutes aussi différentes qu’entêtées ? L’indomptable Chrissy jettera-t-elle son dévolu sur l’un des riches et séduisants célibataires ? Darren a-t-il retenu sa leçon et appris à bien se tenir ? Cami et Nick survivront-ils à cette semaine passée aux côtés de leurs amis hors de contrôle ? Et plus important encore : qu’emportera chacun d’eux avec lui de cette semaine à la plage ?

Mon avis : Après une rentrée un peu mouvementée, j’avais besoin de retrouver un goût de vacances et Une semaine à la plage tombait merveilleusement bien. Son résumé m’avait tapé dans l’œil et j’avais envie de partager un moment sans prise de tête. Je dois avouer que malgré quelques points noirs, sa lecture s’est révélée très divertissante et très prenante.

Nous partagerons une semaine en compagnie de quatre personnages haut en couleur. Cami est une jeune professeure qui n’arrive toujours pas à se remettre de sa dernière rupture. Elle rêve du grand amour, du vrai, celui qui dure toute une vie mais n’a pas encore eu l’occasion de le rencontrer. Quant à sa meilleure amie Chrissy, je dois reconnaître qu’elle m’a tapé sur le système. C’est une jeune femme très superficielle, très vénale, et qui n’hésite pas à se poser en maîtresse entretenue. Quoi qu’il en soit, elle a le cœur sur le main.

Les personnages féminins ne m’ont pas convaincue plus que ça. C’est dommage car je pense qu’on partait avec une bonne base. Pourtant, la superficialité de Chrissy m’a vraiment dérangée dans ma lecture. Et puis, il faut reconnaître qu’on ne la voit pas très souvent. Elle n’apparaît que très rarement à mon goût, ou alors juste pour faire un petit passage très « Chrissy ». Quant à Cami, son petit côté fleur bleue et ses principes ont été un calvaire par moment. On a juste envie de la secouer pour lui dire de se réveiller. Mis à part ça, je reconnais qu’elle est attachante et que son sens de la répartie est plutôt agréable.

Les deux amies, suite à un scandale déclenché par notre chère Chrissy, vont prendre une semaine de vacances, dans une maison à la plage. Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est qu’elles allaient devoir cohabiter avec Nick et Darren, deux jeunes hommes qui occupent la même maison (maison familiale appartenant au père de Darren et à son oncle, qui est aussi le beau-père de Chrissy – vous avez suivis ? ). Forcément, les deux jeunes hommes ont un fort caractère. Darren est un homme imbuvable, qui ne pense qu’avec son bas ventre et change de copine comme de caleçon. Pourtant, tout comme Nick, c’est un travailleur acharné. Notre cher Nick, quant à lui, est un jeune homme incapable de s’engager dans une relation sérieuse. Malgré son passé trouble, il s’en est parfaitement sorti et est un homme presque accompli.

Tout comme Chrissy, Darren est juste agaçant. Même si on peut sentir dans plusieurs passages du livre, sous sa carapace d’obsédé, un petit côté gros nounours touchant, il ne sert vraiment pas à grand chose. Quant à Nick, je dois avouer que c’est sûrement le personnage le plus intéressant et le plus piquant. En tout cas, je suis désolée de dire ça mais Darren et Chrissy ne servent strictement à rien. A part titiller leur ego, l’auteure n’a pas su leur donner un rôle assez important, un vrai rôle de meilleur ami. Pour Cami et Nick, j’avoue que l’alchimie entre eux est palpable et très agréable à lire. Pourtant, avec un personnage aussi lisse que Cami, ce n’était pas forcément joué d’avance. Virginia Jewel a réussi à faire vivre de bons personnages, notamment avec Nick et la famille de Cami, une vraie réussite.

Pour l’intrigue, et comme dans toutes les romances contemporaines que j’ai eu l’occasion de lire, tout va bien trop vite. Et dans celle-ci particulièrement. La fin m’a un peu laissée bouche-bée parce que, bordel, je me demande encore comment on peut aller aussi vite. Non, vraiment, on a l’impression que le fin a été bâclée tellement elle me paraît rapide. Autant la première partie, à la maison de vacances, est agréable, douce et sensuelle. Autant cette semaine partie est plutôt ennuyante. C’est vraiment dommage car l’intrigue de base était plutôt bonne, je pense même que l’auteure aurait pu nous offrir une romance bien plus sympathique et moins bâclée. Enfin, l’histoire reste prenante et agréable. Je n’ai pas relevé, une seule fois, mon nez de ma lecture.

Voici donc une romance agréable, même si elle a quelques défauts. On passe un bon moment en compagnie de Nick, de Cami et leur jeu du chat et de la souris. On rit, on sourit, on s’émeut, même si cette fin me laisse toujours aussi pantoise.

Bon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines